Audit externe – Qu’est-ce que c’est, définition et concept

L’audit externe est une mission de contrôle effectuée par une tierce personne, indépendante de l’entité audite. Il a pour objet de vérifier la fiabilité des états financiers et de fournir une opinion objective sur la gestion des ressources et des risques de l’entité. L’audit externe présente de nombreux avantages pour les entreprises, quelle que soit leur taille.

Audit Externe

Qu’est-ce qu’un audit externe ?

Examen méthodique d’un produit ou processus, réalisé en coopération avec les intéressés, en vue de vérifier sa conformité par rapport à des dispositions et objectifs préétablis.

On peut dire alors que « audit externe est l’examen critique des informations comptable, effectué par une personne indépendante et compétente en vue d’exprimer une opinion motivée sur la régularité et la sincérité des états financiers d’une entité »

Un audit externe, c’est :

  • Une expertise approfondie
  • Une évaluation sans concession
  • Un outil pour progresser
  •  Le reflet du niveau de qualité 
  • Un des moyens d’évaluer la qualité

Un audit externe peut être scindé en deux types :

Audit légal (Commissaire Aux Comptes): est une mission d’audit à caractère légal dans la mesure où elle est imposée par la Loi.

Audit Contractuel :réalisé à la demande d’une entité pour des fins qui sont définies dans la lettre de mission avec l’auditeur.

Types d’ audit externe

En effet, un auditeur externe est en mesure d’effectuer différents types d’audit :

  • Les audits des données financières.
  • Les missions d’audit spéciales.
  • Les missions d’examen (procédures étant convenues à l’avance).
  • Les missions d’examen limité et de compilation.

Qu’est-ce qu’un auditeur externe ?

Un auditeur externe est un expert-comptable qui effectue des audits, des examens et d’autres travaux pour ses clients. Un auditeur externe est indépendant de tous ses clients, et est donc bien placé pour faire une évaluation impartiale des déclarations financières et des systèmes de contrôle interne de ces clients.

Les opinions d’audit qui en résultent sont très appréciées par les membres de la communauté des investisseurs et les créanciers, qui ont besoin d’une évaluation indépendante des déclarations financières des entreprises.

Les auditeurs externes sont certifiés par un organe directeur, qui, aux États-Unis, est l’American Institute of Certified Public Accountants. En tant qu’experts-comptables agréés, les auditeurs externes ont prouvé qu’ils possédaient un certain niveau minimum de formation et d’expérience, et ont passé un long examen. Ces auditeurs doivent également satisfaire à des exigences périodiques de formation professionnelle continue afin de maintenir leurs certifications à jour.

Mission et Rôle de l’auditeur externe

Selon l’Association of Certified Fraud Examiners, le rôle de l’auditeur externe est « d’inspecter les documents comptables des clients et d’exprimer une opinion sur la question de savoir si les rapports financiers sont présentés fidèlement, conformément aux normes comptables applicables à l’entité… Ils doivent affirmer que les données financiers sont exempts d’inexactitudes importantes, qu’elles soient dues à une erreur ou à une fraude ».

En d’autres termes, ces personnes vérifient le travail des auditeurs internes pour s’assurer qu’ils n’ont pas négligé d’erreurs ou qu’ils n’ont pas délibérément « trafiqué les comptes ».

Les audits externes fournissent aux conseils d’administration des informations précieuses sur la situation financière de leur entreprise. Ils aident également les membres du conseil à repérer d’éventuels oublis internes ou des comportements contraires à l’éthique.

Les grandes entreprises (même celles qui n’ont pas fait appel public à l’épargne) devraient utiliser le processus d’ audit externe comme un moyen d’améliorer leur entreprise et d’examiner en profondeur sa situation actuelle.

Quel est la différence entre audit interne et externe ?

Un auditeurs interne est un employé de l’entreprise, et n’est donc pas indépendant de celle-ci, comme c’est le cas pour un auditeur externe.

En outre, un auditeur interne s’attachent davantage à vérifier le bon fonctionnement des processus, tandis que un audit externe s’attache davantage à vérifier la sincérité des bilans financiers d’une entité.

En outre, les auditeurs internes sont plus susceptibles d’obtenir le titre d’auditeur interne certifié, tandis que les auditeurs externes obtiennent le titre d’expert-comptable certifié.

Tableau comparatif entre l’audit interne et l’audit externe

Tableau Comparatif Entre L’audit Interne Et L’audit Externe Source : Renard J. (2009), Op. Cit, P80
Source : RENARD J. (2009), Op. Cit, p80

Comment se passe l’audit externe ? External audit process

Il existe plusieurs approches possibles pour un audit externe : l’approche par les processus, l’approche par les risques ou encore l’approche par les domaines.

Approche Par Les Processus, L'Approche Par Les Risques

Les étapes de l’audit externe

Le processus commence par la nomination d’un auditeur indépendant. Cela signifie qu’il faut engager une personne qui ne travaille pas pour l’organisation ou l’entreprise qui nécessite un audit. Ce sont généralement les actionnaires qui choisissent et nomment les auditeurs lors de l’assemblée générale annuelle.

Toutefois, la législation en vigueur a également le pouvoir de choisir un auditeur indépendant. En général, les auditeurs sont choisis en fonction de leur réputation, de leurs qualifications et de leurs compétences.

L’étape suivante du processus est celle des termes de l’engagement. Dans cette partie, l’auditeur confirme qu’il a accepté la mission. Il sera informé de l’étendue de l’audit et de ses responsabilités attendues tout au long du contrat.

C’est ici que l’audit externe proprement dit aura lieu. L’auditeur collectera, évaluera et interprétera les données afin de mieux comprendre les activités de l’organisation. Pour chaque activité majeure figurant dans les bilans financiers, les auditeurs externes devront identifier et évaluer les risques susceptibles d’avoir un impact significatif sur les performances ou la situation financière de l’organisation.

L’auditeur externe recherchera également toute irrégularité. Il peut s’agir d’une manipulation par l’entreprise de ses propres résultats financiers pour tromper les investisseurs, d’un retard dans la publication des résultats financiers futurs, etc.

Les auditeurs externes obtiendront des preuves afin de satisfaire aux exigences du programme d’audit. Il peut s’agir de confirmer la conformité aux politiques comptables, d’examiner les documents comptables et de vérifier les actifs que l’organisation a achetés.

Après une enquête approfondie, les auditeurs soumettront un rapport financier et indiqueront leur opinion objective. La portée de l’audit et les résultats seront décrits dans leur rapport.

Les conclusions d’un audit externe peuvent fortement influencer la réputation de l’entreprise. Il peut y avoir de graves conséquences si les conclusions concernant les dettes, les actifs, les responsabilités fiscales et les paiements ne correspondent pas aux propres déclarations de l’organisation. Les auditeurs externes attribueront une note au client en fonction de leur examen. Une évaluation défavorable peut influencer la poursuite des activités de l’entreprise.

Contexte facteurs d’évolution du métier d’auditeur

L’audit externe est un métier qui consiste à évaluer la conformité d’une entreprise aux normes et réglementations en vigueur.

Audit Externe : Auditeur

Les auditeurs externes sont des spécialistes dans un domaine comme la comptabilité, la finance, le management, la gestion, la fiscalité ou le marketing.

Les audits sont une procédure systématique et objective conçue pour déterminer la conformité (dans un domaine) aux règles et normes applicables, détecter les anomalies et les dangers connexes et proposer d’éventuelles modifications.

Les audits servent à identifier les risques pour lesquels des dommages humains, matériels et environnementaux peuvent être mortels et un certain nombre peuvent être évalués. Par conséquent, la profession fait face à des pressions juridiques et réglementaires accrues, notamment en matière de sécurité et de risques.

Durée d’expérience

Un minimum de trois ans d’expérience dans les sociétés d’audit est requis.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

× Logiciel de Gestion de la Qualité

× Logiciel de Gestion de la Qualité

Retour en haut