• Auteur/autrice de la publication :
  • Post published:mai 17, 2022
  • Post category:Management
  • Post comments:0 commentaire
  • Post last modified:juin 13, 2022
  • Temps de lecture :20 min de lecture
Notez cette article

Méthode QQOQCP est une méthode de gestion de la qualité qui repose sur quatre concepts clés : la qualité, la quantité, l’ordonnancement et le contrôle de la production. Ces quatre concepts sont interdépendants et doivent être gérés de manière cohérente pour assurer un fonctionnement efficace de l’entreprise. La méthode QQOQCP permet aux entreprises de mieux comprendre leurs processus et d’identifier les points faibles afin de les corriger. Elle leur fournit également une structure solide pour tester de nouvelles idées et améliorer leurs processus.

Un problème bien posé est un problème à moitié résolu.

Vous en avez déjà peut-être entendu parler sous l’acronyme CQQCOQP ou encore QQOQCCP ? Il s’agit en réalité d’un acronyme / aide mémoire, parfois utilisée en journalisme, représentant un véritable système de questionnement empirique qui vise à s’interroger sur tous les aspects d’une problématique via des questions ouvertes. Voici des exemples mettant en évidence l’importance de l’application de cette technique.

Mais chaque acheteur sera seulement sensible à 2 ou 3 d’entre eux. Idem en BtoB, un directeur technique n’aura pas les mêmes motivations qu’un directeur commercial, qui n’aura lui non plus pas les mêmes attentes que le responsable des ressources humaines ou le directeur du système informatique.

Voilà autant de questions qui permettront de faire surgir les motivations profondes qui sont à l’origine de la réflexion de votre prospect et de son schéma de pensée, qui conditionnent son processus d’achat (ses prises de décision).

Les questions Qui, Quoi, Où, Comment, Quand et Pourquoi vous permettront donc d’obtenir des informations pertinentes en donnant la parole au prospect, qui sera alors libre de s’exprimer.

  • Cette question permet de déterminer les parties prenantes engagées.
  • C’est une invitation à développer une réponse construite (qui est le fruit d’une analyse) selon l’angle qui intéresse votre interlocuteur.
  • Perceptions qui s’accordent rarement du fait de leur subjectivité évidente, chacun ayant tendance à ne regarder et penser que depuis son angle de vision et ses connaissances et/ou expériences.
  • Une bonne définition d’un problème donne 50 % de la solution.

Chaque entreprise est confrontée au quotidien à des problématiques nombreuses et variées. Certaines peuvent être claires et la solution à déployer évidente ; mais d’autres sont bien plus complexes et requièrent une plus grande clairvoyance sur le fond du problème. Pour celles-ci, il est important de se poser les bonnes questions, de collecter les bonnes informations et ainsi les explorer sous tous les angles.

L’origine de cette méthode

Du latin : « Quis, Quid, Ubi, Quibus auxiliis, Cur, Quomodo,Quando ».

Aussi appelée « Hexamètre mnémotechnique de Quintilien ».

Cet hexamètre était une figure de rhétorique permettant de déterminer les circonstances de la personne résumant l’instruction criminelle, utilisé principalement dans la préparation de rapports (de journalistes,d’enquêteurs, etc.) et la gestion de projet.

Qqoqcp en anglais

Version anglaise : Five Ws .

5 w * Who? * What? * When? * Where? * Why? * How?

Qu’est-ce que la méthode QQOQCP ? Définition

La méthode QQOQCP est une méthode de gestion de la qualité qui repose sur quatre concepts clés : la qualité, la quantité, l’ordonnancement et le contrôle de la production. Ces quatre concepts sont interdépendants et doivent être gérés de manière cohérente pour assurer un fonctionnement efficace de l’entreprise. La méthode QQOQCP permet aux entreprises de mieux comprendre leurs processus et d’identifier les points faibles afin de les corriger. Elle leur fournit également une structure solide pour tester de nouvelles idées et améliorer leurs processus.

Le QQOQCCP (Quoi, Qui, Où, Quand, Comment, Combien, Pourquoi), appelé aussi méthode du questionnement est un outil d’aide à la résolution de problèmes comportant une liste quasi exhaustive d’informations sur la situation.

La méthode QQOQCP est un outil de collecte et d’analyse d’informations visant à comprendre une situation et identifier un problème. Elle est très pratique pour se poser les bonnes questions et éviter de nombreux problèmes aux parties prenantes d’un projet. Cette méthode permet ainsi d’analyser un problème en se posant ces 6 questions pour mieux comprendre la situation et dégager la problématique.

Cqqcoqp Un « C » en plus ? Critère optionnel

Combien ? Qui désigne une Quantités, une sommes……

Pourquoi faire un cqqcoqp ?

L’un des avantages du QQOQCP est sa simplicité, tant dans son implémentation que dans son utilisation concrète. Par ailleurs, c’est une méthode qui incite à un questionnement large et constructif. Elle permet de recueillir des informations essentielles et précises quant à une situation donnée. Comment analyser toutes les dimensions d’un problème ? La difficulté est d’aborder le thème sous des angles pertinents en se posant les bonnes questions. C’est précisément ce que permet la méthode QQOQCP.

Pourquoi est-il important de suivre la méthode QQOQCP ?

La méthode QQOQCP est importante parce qu’elle permet d’assurer la qualité et la fiabilité des données recueillies. Elle est également importante car elle permet de documenter les procédures utilisées pour collecter les données, ce qui facilite leur compréhension et leur interprétation.

Pourquoi la méthode ishikawa est-elle souvent utilisée conjointement avec le qqoqcp ?

La méthode ishikawa est souvent utilisée conjointement avec le qqoqcp car elle permet d’identifier les causes principales d’un problème et de mettre en place des mesures correctives. Le qqoqcp, quant à lui, permet de vérifier que les mesures correctives ont été mises en place et sont efficaces.

Comment travailler avec la méthode du qqoqcp ?

Les questions QQOQCP sont utilisées pour l’état des lieux . C’est à partir de ces réponses et de la vue d’ensemble obtenue qu’il est possible de détecter les éléments essentiels et de proposer des solutions . La dernière facette du questionnement s’intéresse aux causes, aux racines, mais également à l’objectif visé. Pour chacune des questions précédentes et pour que la critique soit constructive, il peut être opportun d’ analyser les raisons et utilités, buts quant aux différents éléments identifiés . Prenons par exemple l’achat d’une voiture, il doit bien y avoir une centaine d’arguments commerciaux valables.

Pourquoi comment quoi quand qui ?

Cette fameuse et redoutable technique est aussi appelée la technique de questionnement. Formé aux techniques de vente et au marketing digital à l’INSEEC j’ai au cours de mes études, con lire la suite… Les questions soulevées par cette méthode sont très pertinentes et s’avèrent être les bonnes à mon avis. Par contre si faire le diagnostic de sa comme de cette manière semble aisé, après la phase compliquée arrive, celle de rectifier le tir si il s’avère qu’il y a plusieurs choses qui ont mal été faites.

J’en veux deux petits. Un palmier courbé comme sur les plages paradisiaques. Où Où va se trouver le palmier ? Dans mon jardin à Lille Dans mon gîte à Montpellier Quand Pour quand souhaitez-vous l’avoir au plus tard ? Dans les 2 semaines Peu importe Comment Comment allez-vous le transporter ?

Vous sélectionnerez ensuite les plus pertinentes via un diagramme de pareto pour conserver un plan de questionnaire fluide et pertinent. Voilà autant de questions qui vous permettront d’avoir une vision exhaustive de l’ensemble des parties prenantes. La question du « Comment » cherche à dresser un tableau des causes ou des raisons d’un fait.

Qu’est-ce que le questionnement quintilien ?

L’hexamètre de Quintilien est à utiliser lorsque l’entreprise fait face à un problème, un dysfonctionnement, et qu’elle souhaite mettre en place une méthode pour résoudre ce problème. En se posant les bonnes questions, le dirigeant peut collecter des informations quantitatives et qualitatives concernant la situation.

L’hexamètre de Quintilien peut être utilisé à d’autres fins que la résolution de problème en entreprise. Il peut par exemple être mis à profit lors d’une étude de marché afin d’identifier toutes ses composantes et ainsi tenter de comprendre son fonctionnement de manière précise. La méthode QQOQCCP a l’avantage de pouvoir identifier tous les aspects d’un dysfonctionnement.

Comment faire un tableau qqoqcp ?

méthode qqoqcp
Qui ?Qui est concernéService EHS/HSE (Hygiène, sécurité et environnement)
Quoi ?De Quoi s’agit-ilPOI (plan d’opération interne)
Où ?Où le problème apparaît-ilEntreprise
Quand ?Date, durée, fréquence, planning, …Lors d’un accident majeur
Comment ?Moyens, matériels, procédure, manière …Moyens techniques, humains et organisationnels pour répondre aux situations de crise
Pourquoi ?Pourquoi réaliser telle action?Identifier les situations ou scénarios nécessitant son activation, les moyens humains
et matériels nécessaires et les méthodes d’intervention.


Comment faire un qqoqcp Méthodologie ?

En recueillons chaque fois possible des informations factuelles (donc véritables et vérifiées) et chiffrées, en restant toujours prudent dans l’interprétation des données. N’oubliez pas que « les chiffres finissent toujours par dire ce qu’un homme qui sait les manipuler veut leur faire dire » (Macaulay)

  • En collectant des informations factuelles qui définissent chaque composante du problème, le dirigeant se donne les clés pour définir les actions prioritaires permettant de résoudre ce problème. En se posant les bonnes questions, le dirigeant peut collecter des informations quantitatives et qualitatives concernant la situation.

La méthode QQOQCP se décompose en 3 grandes étapes :

  1. Décrire la situation initiale,
  2. Relever les éléments clés et les hiérarchiser,
  3. Proposer des actions pertinentes et surtout adéquates.

Qui

Le Qui doit vous permettre de faire le tour de l’ensemble des personnes concernées et pas forcément une seule. Il est possible que vous ayez plusieurs clients types qui doivent se retrouver dans ces questions.

Dans ce cas il est intéressant de faire un tableau à plusieurs entrées :

  • Qui a pris connaissance de la situation ?
  • Qui est le client de ce produit ? Qui l’utilisera ?
  • De qui s’agit-il ?
  • Avec qui la personne est-elle associée dans ce contexte ?
  • Pour le compte de qui travaille-t-elle ?
  • Qui va prendre en charge le projet ?

Quoi ?

Rechercher des informations sur un problème afin de pouvoir mieux le cerner. Une bonne définition d’un problème donne 50 % de la solution. Sont des questions dites « ouvertes » qui nécessitent une forme de réponse développée, que ce soit par une phrase courte ou longue. En tout cas, vous ne pouvez pas y répondre par oui ou par non, contrairement aux questions dites « fermées ».

Le QQOQCP ou QQOQCCP est efficace pour apporter des réponses factuelles à une situation donnée, permet d’élaborer une procédure, un questionnaire d’audit, peut être utilisé dans la gestion des risques.

Où ?

Le Ou permet de localiser le lieu où l’endroit concerné par le problème. Ces exemples sont bien sûr déclinables à l’infini selon le secteur d’activité, les prestations proposées et les cibles identifiées. En matière de stratégie, dès lors que la vision est établie par le Top Management, la question clé est de s’organ… Est ce que cette méthode me permet de définir un manuel de procédure de sécurité des matériels informatique, merci de m’informer par d’autre méthode ou norme qui m’aider pour l’élaboration de ce manuel de procédure.

Quand ?

Le Quand fait référence au (x) moment(s) où survient le ou les événement(s). Il peut également indiquer une période de temps ou une date limite :

  • Quand le client utilise-t-il le produit ?
  • À partir de quand l’audience se connecte sur mon site ?
  • Jusqu’à quand espérons-nous vendre ce produit ?
  • Dans quels délais devons-nous envoyer la newsletter ?
  • À quel âge auront-ils des enfants ?

Comment ?

Le Comment met le doigt sur la manière dont les faits se réalisent. C’est souvent un élément fort dans l’explication d’une situation :

  • Dans quelles conditions les clients utilisent-ils notre produit ?
  • Par quel biais les acheteurs nous ont-ils connus ?
  • Comment les lecteurs préfèrent-ils accéder à nos contenus ?
  • Qu’est-ce qui a conduit la personne à en arriver à cette situation ?

Combien ?

Le Combien permet de quantifier l’objet de la problématique en question et souvent d’en apprécier la gravité :

  • Combien d’argent est concerné ?
  • Quel est le prix ?
  • Combien de personnes visitent notre site mensuellement ?
  • En combien de temps pouvons-nous lancer un nouveau produit ?
  • Dans quelle mesure la situation impacte notre projet ?

Quelles sont les alternatives à la méthode QQOQCP ?

Les alternatives à la méthode QQOQCP sont les suivantes:

  • La méthode PQQ (Processus Qualité-Quantité-Qualité) consiste à évaluer les écarts entre les performances atteintes et les objectifs fixés, à identifier les causes de ces écarts et à mettre en œuvre les actions correctives nécessaires. Ce processus est itératif et doit être appliqué de manière continue afin d’améliorer la qualité du produit ou du service.
  • La méthode PDCA (Plan-Do-Check-Act) est une méthode itérative qui permet d’identifier les causes d’un problème et de mettre en œuvre les actions correctives nécessaires. Elle se décompose en 4 étapes: planifier (identifier le problème et les objectifs à atteindre), faire (appliquer les solutions), contrôler (vérifier les résultats) et agir (mettre en œuvre les actions correctives nécessaires).
  • La méthode Six Sigma est une méthode qui vise à éliminer les défauts dans un processus afin d’améliorer sa qualité. Elle se décompose en 5 étapes: définir (identifier les objectifs et les clients), mesurer (mesurer les performances du processus), analyser (identifier les causes des défauts), améliorer (mettre en œuvre les actions correctives) et contrôler (vérifier les résultats).

– La méthode Deming est une méthode qui vise à améliorer la qualité d’un produit ou d’un service en mettant en œuvre les 14 points suivants:

  • 1. Améliorer la constance de la qualité du produit ou du service.
  • 2. Améliorer le système de production ou de service.
  • 3. Utiliser uniquement des méthodes statistiques pour le contrôle des processus.
  • 4. Améliorer continuellement et rapidement les processus de production ou de service.
  • 5. Favoriser l’implication de tous les employés dans l’amélioration de la qualité.
  • 6. adopter une politique d’amélioration continue de la qualité des produits et services.
  • 7. mettre en place un système de mesure de la qualité.
  • 8. mettre en place un système de gestion de la qualité.
  • 9. améliorer les relations avec les fournisseurs.
  • 10. former le personnel à la qualité.
  • 11. favoriser l’innovation.
  • 12. adopter une politique d’amélioration continue.
  • 13. mettre en œuvre un système de management de la qualité.
  • 14. adopter une politique d’amélioration de la qualité globale de l’entreprise.

La méthode QQOQCP (ou Quoi, Qui, Où, Quand, Comment, Pourquoi) est un moyen efficace pour avoir une analyse précise d’un problème, d’un projet ou une situation de manière exhaustive et précise. A vous de voir si le combien apporte un plus à la gestion de votre projet, à l’analyse de votre situation ou à la résolution de votre problème. Deuxièmement, vous allez devoir relever les points clés de votre projet ou bien les problèmes auxquels vous faites face ou allez être amené à faire face par la suite.

Exemple d’utilisation :Problème d’accidents de travail

  • QUOI ? Les accidents de travail Les conséquences :Blessures ou décès des employés, perte de temps, etc.
  • QUI ? Les employés des machines X.
  • Où ? Le problème apparaît dans le pavillon A, sur la machine X dans le poste de travail n° 3.
  • QUAND ? Le problème se produit en fin de matinée, la fréquence de son apparition est 4 fois par mois.
  • COMMENT ? Le problème se produit quand l’appareil a trop fonctionné et lorsque les employés sont fatigués et accordent peu d’attention à leurs mouvements.
  • POURQUOI ? Cette question doit être posée après chacune des questions précédentes

En synthèse, la méthode QQOQCP est un outil extraordinaire pour mieux comprendre et mieux cerner une situation si elle est bien maitrisée et utilisée à bon escient. Elle permet d’apporter des solutions efficaces aux problématiques rencontrées et contribue à créer une dynamique positive d’amélioration continue dans l’entreprise.

Dans une démarche d’analyse critique et constructive, il est essentiel de compiler des informations exhaustives de qualité. D’où l’utilisation de questions ouvertes qui imposent des réponses étayées et aident ainsi à cerner, clarifier et cadrer la problématique. Le QQOQCCP (Quoi, Qui, Où, Quand, Comment, Combien, Pourquoi), appelé aussi méthode du questionnement est un outil d’aide à la résolution de problèmes comportant une liste quasi exhaustive d’informations sur la situation. Vous en avez déjà peut-être entendu parler sous l’acronyme CQQCOQP ou encore QQOQCCP ?

Laisser un commentaire

laghouati

Laghouati Mohame El Amine Ingénieur d'état