• Post category:Divers
  • Post comments:0 commentaire
  • Post last modified:janvier 12, 2022
  • Temps de lecture :12 min de lecture
Notez cette article

La pouzzolane est une roche d’origine volcanique, friable et peu dense, de composition essentiellement basaltique. Le terme provient de Pouzzoles, une ville italienne de la région de Naples où ce matériau a beaucoup été utilisé comme ciment naturel lors de l’Antiquité. C’est elle qui a notamment fait la réputation du fameux « béton romain ».

la pouzollane

Formation

Elle est formée de fragments de magma (cendres, lapilli, bombes…) projetés dans l’atmosphère lors d’éruptions volcaniques et refroidis au cours de leur parcours aérien. Ce refroidissement étant relativement rapide, le verre volcanique amorphe et non cristallisé est l’un des composants majeurs de la pouzzolane. Les autres constituants sont les minéraux magmatiques (feldspath, pyroxène, olivine, amphibole, oxyde de fer…) et les xénolites, les roches étrangères au milieu arrachées aux formations géologiques antérieures au volcanisme. La pouzzolane est généralement de couleur noire ou rouge selon le degré d’oxydation du fer.

Quand mettre du pouzzolane ?

Applications industrielles

  • Construction : fabrication de béton léger pour des parpaings, boisseaux de cheminéeterrasses, remblais, conduits, constitution de couches sous dalle et sous carrelage
  • Sols sportifs (terrain de football, de tennis et pistes d’athlétisme) comme couche de drainage ;
  • Agriculture : paillage et drainage du sol ;
  • Assainissement : filtration de l’eau potable, plateau absorbant des stations d’épuration, filtre des fosses sceptiques ;
  • Dessalage des routes (notamment en montagne pour limiter le sel) ;
  • On en trouve parfois dans les matériaux pour barbecue, les litières pour chat ou les pierres d’aquarium.

Utilisation au jardin

Grâce à sa grande capacité d’absorption, la pouzzolane est utilisée comme paillage minéral dans les massifs : elle retient l’eau et alimente les plantes en fonction des besoins. Elle favorise aussi l’aération en emmagasinant la chaleur du soleil au cours de la journée et en la restituant au cours de la nuit. La pouzzolane doit être étalée à raison de 75 kg par mètre carré, sur une couche de 3 à 4 cm.

Autre utilisation de la pouzzolane : comme amendement pour alléger les sols argileux, pour les plantations en pleine terre ou en pot. Elle entre d’ailleurs dans la composition de certains substrats de culture : substrat pour bonsaïs, pour cactusterreau spécial semis et bouturage (qui se doit d’être fin, léger et drainant). Pour ces usages-là, on choisit de la pouzzolane à granulométrie fine.

Dans un bassin, une piscine écologique, un aquarium ou même dans une station de traitement des eaux usées, la pouzzolane est également utilisée pour filtrer l’eau de manière naturelle (lagunage).

Couche de drainage pour les plantes en pot

On peut aussi l’utiliser au fond des contenants, comme couche de drainage, en alternative aux billes d’argile ou au gravier. Un bémol cependant : la pouzzolane étant plus lourde que les billes d’argile, attention au poids total (contenant + matériau de drainage + substrat + plante), notamment pour les pots de dimensions importantes ! Ce poids plus élevé a cependant un avantage : offrir une meilleure stabilité aux potées (meilleure résistance aux rafales de vent).

Les modèles de pouzzolane pour le jardin

Deux types de pouzzolane sont disponibles :

  • la pouzzolane naturelle : constituée de scories volcaniques basaltiques, la pouzzolane naturelle est de teinte rouge ou noire ; il s’agit d’un matériau écologique qui s’adapte à différents usages au jardin.
  • la pouzzolane artificielle : composée à partir de la calcination de terres argileuses, de basalte ou de schiste, la pouzzolane artificielle présente les mêmes propriétés que la pouzzolane naturelle, mais elle est moins écologique.

Où mettre de la pouzzolane ?

La pouzzolane comme couvre-sol

On peut aussi utiliser la pouzzolane en remplacement du gravier, notamment comme couvre-sol décoratif dans un jardin minéral, ou tout simplement pour recouvrir le sol dans une zone du jardin peu propice au gazon et autres couvre-sol végétaux. On peut aussi l’utiliser juste pour apporter de la couleur : n’hésitez pas à jouer avec les contrastes !

La pouzzolane comme couvre-sol

Pouzzolane noire

La pouzzolane noire est principalement utilisée comme paillis résistant aux mauvaises herbes ou comme décoration de jardin. L’utilisation de pouzzolane comme paillis permet de protéger le sol, en particulier les racines et les plantes, contre le froid hivernal. Il a une excellente durabilité donc il n’est pas prêt à temps, il n’a pas peur de l’eau, complètement résistant à la pourriture. Chimiquement inerte, elle a un PH neutre, elle n’acidifie pas le sol. Il est resté en place au sol mais il est resté suffisamment léger pour ne pas s’enfoncer au sol par le simple fait de la gravité.

la pouzzolane noire

Utilisation :

• Drainage :
Amendement pour alléger les sols argileux (pour les plantations en terre ou en pot). Elle entre aussi dans la composition de substrats de cultures (bonzaï, cactus…)
Dans un bassin, une piscine écologique, un aquarium, la pouzzolane est utilisée pour filtrer l’eau de manière naturelle.

• Couche de drainage pour les plantes en pots :
On peut l’utiliser au fonds des contenants comme couche de drainage, alternative aux billes d’argiles ou aux graviers. Elle est plus lourde que les billes d’argiles mais permet donc une meilleure stabilité aux pots (meilleure résistance aux rafales de vents ).

• Couvre-sol :
Elle peut servir de couvre sol décoratif pour un jardin minéral (zone de jardin peut propice au gazon ou aux couvres sol végétaux).

Pouvoir de recouvrement :
• 1m³ couvre environ 17 m² sur 6 cm
• 1 m³ de pouzzolane pèse environ 1000 kilos

Quelle épaisseur de pouzzolane rouge et son prix et quel est son prix ?

La pouzzolane rouge 7 à 15 mm est généralement rouge ou nuancé noir, (exceptionnellement grise). On l’utilise pour la filtration des bassins (baignade naturelle), en lagunage pour traitements des eaux de fosse septique, pour pailler des massifs contre les adventices, on en agrément décoratif au jardin. Aussi cette pouzzolane est un produit durable et inaltérable.

la pouzzolane rouge
  • 1 m³ de pouzzolane pèse 1 tonne

Pouvoir de recouvrement :

  • En calibre 7 à 15 mm, 1 m³ couvre environ 17 m² sur 6 cm.

Afin de décorer au mieux vos jardins, parterres de fleurs, ou encore terrasses, nous vous proposons un large choix de paillage de massifs.

Son prix et de 38.70€ TTC le 1 X 0.25 m3.

Consulter les prix de la pouzzolane cliquez ici : Pouzzolane : définition, utilisation et prix.

Les 12 avantages de la pouzzolane


Ce matériau très utilisé au jardin est une roche, issue des projections volcaniques, les scories. Elle est connue et utilisé en Italie depuis l’Antiquité et on le trouve dans toutes les régions volcaniques du globe. Elle est principalement composé de silice et d’alumine.

Roche basaltique, la pouzzolane est un matériau extrêmement durable, qui ne craint aucune intempérie et ne se décompose pas. Le paillage réalisé grâce à ce matériau garde de ce fait son intérêt au fil du temps.
Cette inertie offre également un paillage qui n’acidifie pas le sol, contrairement aux écorces de pin qui finissent par se décomposer. Du coup, n’attendez pas d’elle qu’elle fertilise le sol ! Vous l’installerez plutôt sur un paillage organique qu’elle dissimulera.

La porosité de la pouzzolane lui permet de s’imbiber d’eau et de la laisser progressivement sortir cette humidité. Cette porosité lui permet aussi de laisser le sol ou le substrat s’aérer normalement. Elle sera utilisée pour drainer le fond d’un pot, pour mélanger à une terre trop argileuse pour l’alléger. ll faudra dans ce cas choisir une granulométrie plus fine.

Le saviez-vous ? Certaines fromageries utilisent la pouzzolane dans les caves d’affinage. Ce matériau très poreux est au préalable saturé en eau et va laisser s’évaporer lentement une humidité qui bénéficiera aux fromages.

Facile à transporter et à manipuler, la pouzzolane est idéale pour l’utilisation sur un balcon ou une terrasse. Plus lourde que les billes d’argile, elle ne servira cependant pas pour des contenants trop grands sauf pour les stabiliser au sol dans les régions ventées ! Elle ne s’enfonce pas non plus dans le sol comme peut le faire le gravier.
Elle est aussi suffisamment dense pour ne pas s’envoler avec le vent, contrairement aux paillettes de lin par exemple.

Elle protège le sol

  • Sa teinte plutôt sombre lui permet d’emmagasiner la chaleur durant son exposition au soleil, elle la restitue ensuite durant la nuit. Inversement, elle va empêcher la terre de se réchauffer ou de se refroidir trop rapidement en faisant tampon entre l’air et le sol.
  • La battance désigne le tassement du sol suite aux précipitations. Ce tassement entraîne la formation d’une croûte à la surface du sol, qui empêche air et eau de pénétrer sous la surface. La terre devient également difficile à travailler. Ce phénomène sera grandement limité par la présence d’une couche de pouzzolane en paillage.
  • En rendant plus stable l’environnement de la faune du sous-sol, la pouzzolane favorise la présence et le développement de ces micro-organismes fort utiles pour la transformation des matières organiques en humus.

Elle protège les végétaux

  • La souche des végétaux sera protégée du gel par une épaisse couche de pouzzolane qui isole grâce à sa texture alvéolaire.
  • Lorsqu’il pleut ou que vous arrosez, les gouttes d’eau qui giclent sur les plantes peuvent y déposer des spores de champignons venant du sol. Ces spores provoquent des maladies dites cryptogamiques, qui seront donc évitées par ce paillage qui va empêcher les spores d’être ainsi disséminés.

Elle limite les arrosages

La pouzzolane en paillage réduit le phénomène d’évapo-transpiration du sol, empêchant un dessèchement rapide lors d’épisodes de forte chaleur. De plus, elle va absorber l’eau apportée par la pluie ou les arrosages, maintenant une certaine fraîcheur au niveau du sol. Le paillage diminue la fréquence d’arrosage d’au moins la moitié.

Elle isole les fruits du sol

Installée en couche au pied des fraisiers ou des courges, elle leur évite d’être salis ou abîmés par le contact de la terre.

Elle limite la pousse des adventices

En empêchant le soleil d’atteindre les plantules, elle limite leur développement. Et pour les plus coriaces d’entre elles qui croissent malgré sa présence, il est facile de dégager le sol pour les arracher car la granulométrie de la pouzzolane utilisée pour le paillage est assez grosse.

Elle est décorative

Sa teinte chaude et naturelle qui varie entre le rouge et le brun voire le gris sait parfaitement mettre en valeur le feuillage des végétaux. Cette teinte est changeante en fonction de la météo, plus claire et colorée lorsqu’il y a du soleil, plus soutenue et sombre lorsqu’il pleut. De plus, sa forme irrégulière offre un rendu plus naturel que les billes d’argile. Elle pourra être utilisée en couvre-sol dans les zones peu propices aux végétaux ou pour contraster avec d’autres matériaux.

Elle repousse les limaces

La texture rugueuse aux arêtes coupantes est très désagréable pour les limaces et autres gastéropodes qui préfèrent le plus souvent passer leur chemin !

Elle est polyvalente

Grâce à toutes ces qualités, la pouzzolane peut être utilisée dans de nombreuses et différentes situations :

  • En paillage pour la plupart des végétaux : au potager, au pied d’une haie ou d’arbres, dans les massifs, dans les pots et jardinières…
  • En couvre-sol dans des jardins minéraux, pour définir des massifs, bordures, allées, sur un terrain en pente, en rocailles…
  • En matériau drainant mélangée à du terreau ou de la terre de jardin, notamment pour les cactées, les plantes exotiques ou les bonsaïs.
  • En couche drainante au fond des pots ou des trous de plantations en terre argileuse.

Pouzzolane ou bille d’argile ? Utilisation de l’argile comme pouzzolane dans le ciment Portland à haute résistance et son activation thermique

Dans une étude, l’argile locale provenant des mines de Cherat, du district de Nowshera, NWFP, Pakistan, a été testée comme matériau pouzzolanique dans le ciment Portland à haute résistance. Des traitements thermiques ont été effectués comme moyen d’activation de l’argile. Il a été constaté que le traitement thermique de l’argile peut augmenter son activité pouzzolanique. Différents mortiers mélangés, contenant différentes quantités d’argile, activés à différentes températures ont été étudiés pour leur résistance à la compression, leur consistance et leur temps de prise.

Il a été conclu que les propriétés mécaniques des ciments mélangés étaient principalement régies par le pourcentage d’incorporation de l’argile calcinée. Une composition de ciment mélangé a été formulée, avec des résultats optimaux de 20% d’argile calcinée à une température de 600°C. —–>

Laisser un commentaire

exigences-de-la-norme-fssc-22000