Notez cette article

Le changement climatique a des répercussions sur les systèmes humains et naturels et pourrait avoir des conséquences importantes sur la disponibilité des ressources, l’activité économique et le bien-être humain.

En réponse, des initiatives internationales, régionales, nationales et locales sont élaborées et mises en œuvre par les secteurs public et privé pour atténuer les concentrations de gaz à effet de serre (GES) dans l’atmosphère terrestre, ainsi que pour faciliter l’adaptation au changement climatique.

iso 14064

Norme ISO 14064 : réduire l’empreinte carbone en industrie

L’évaluation environnementale se développe depuis quarante ans environ, les textes de l’ISO 14064 première édition ont plus de dix ans, les mesures, les quantifications réalisées permettent de toucher au plus près la réalité statistique globale.

La famille ISO 14060 apporte clarté et cohérence pour la quantification, la surveillance, la déclaration et la validation ou la vérification des émissions et des absorptions de GES afin de soutenir le développement durable par une économie à faible émission de carbone et de bénéficier aux organismes, aux promoteurs de projets et aux parties intéressées dans le monde entier.

Plus précisément, l’utilisation de la famille ISO 14060 :

Afin de calculer l’empreinte carbone, les applications de la famille ISO 14060 comprennent :

  • — les décisions des entreprises, telles que l’identification des possibilités de réduction des émissions et l’augmentation de la rentabilité par la réduction de la consommation d’énergie ;
  • la gestion des risques et des opportunités, tels que les risques liés au climat, y compris les risques financiers, réglementaires, liés à la chaîne d’approvisionnement, aux produits et aux clients, aux litiges, à la réputation et à ses opportunités pour l’entreprise (par exemple, nouveau marché, nouveau modèle d’entreprise) ;
  • — des initiatives volontaires, telles que la participation à des registres volontaires de GES ou à des initiatives de rapports sur la durabilité ;
  • — Les marchés des GES, tels que l’achat et la vente ou échanges de quotas ou de crédits de GES ;
  • — les programmes réglementaires/gouvernementaux sur les GES, tels que les crédits pour les actions précoces, les accords ou les initiatives nationales et locales de déclaration.
Principaux gaz à effet de serre avec leur potentiel de réchauffement global (PRG) et leurs principales sources
Principaux gaz à effet de serre avec leur potentiel de
réchauffement global (PRG) et leurs principales sources

Qu’est-ce que l’ISO 14064 et bilan carbonne GES Greenhouse gases Définition ?

Le programme ISO 14064 définit les exigences relatives à la compensation volontaire des émissions de gaz à effet de serre. La norme fournit des lignes directrices pour la quantification, la vérification et la communication des émissions de GES ainsi que leur compensation.

C’est une norme internationale qui fournit des guides pour la quantification, la vérification et la certification des émissions de gaz à effet de serre (GES). Elle définit les termes et concepts clés, ainsi que les exigences pour la méthodologie, la documentation et les procédures de vérification.

La norme a été élaborée par le Comité technique ISO/TC 207/SC 5, Gestion des ressources en eau, et est publiée par l’Organisation internationale de normalisation (ISO).

Elle définit les exigences applicables aux organismes qui valident et vérifient les déclarations de GES. Ses exigences couvrent l’impartialité, la compétence, la communication, les processus de validation et de vérification, les appels, les plaintes et le système de gestion des organismes de validation et de vérification.

Elle peut être utilisée comme base pour l’accréditation et d’autres formes de reconnaissance en ce qui concerne l’impartialité, la compétence et la cohérence des organismes de validation et de vérification.

Elle fixe les exigences relatives à la compensation des émissions de gaz à effet de serre (GES).

Elle a été publiée en 2006 (révisées en 2018) elle comprend trois parties, chacune traitant d’un aspect différent de la gestion des émissions de GES.

La série ISO 1406x d’un seul coup d’œil
La série ISO 1406x d’un seul coup d’œil

La première partie, Norme ISO 14064-1 2018

l’ISO 14064:2018 Partie 1 s’est affranchie de la notion de SCOPE et ne couvre que les émissions et les suppressions directes ou indirectes, couvertes par les SCOPES 1, 2 et 3. Cela signifie que pour être en conformité avec l’ISO 14064:2018 Partie 1, une organisation doit évaluer, documenter et rapporter toutes les émissions et les suppressions dont elle est responsable.

Elle ournit un guide aux organisations afin d’élaborer :

  • 1. Le processus de définition du cadre de référence de leurs émissions de leur GES.
  • 2. La quantification des émissions et de réduction de carbone dans l’atmosphère.
  • 3. La gestion de la qualité des données et des informations.
  • 4. La rédaction des rapports agrégés et consolidé des émissions de GES.
  • 5. Enfin, il décrit le rôle que joue une organisation dans la préparation de la vérification des émissions et suppressions.

Les informations nécessaires pour mesurées les émissions de GES SCOPES 1, 2 et 3

La littérature normative est très fournie en la matière, notamment la norme ISO/TR 14069:2013 laquelle fait référence en la matière. Pour clarifier les différents périmètres, la pratique puis la norme ont donné un cadre précis aux SCOPES1, 2 et 3. Rappelons que la certification iso 140064 se base sur les GES qui couvre :

  • le SCOPE 1 couvre les émissions directes venant de l’organisation, qu’il s’agisse de son périmètre organisationnel ou financier. Pour les sites pour lesquels l’organisation ne dispose que d’une part du capital, c’est cette part qui est prise en compte ;
  • le SCOPE 2 couvre les émissions indirectes associées à l’énergie : la production et le transport des énergies (électricité et autres) ;
  • le SCOPE 3 couvre les émissions qui résultent des autres activités de l’entreprise, liées à la chaîne de valeur, les autres émissions énergétiques non comprises dans le SCOPE 1 et le SCOPE 2, par exemple.

Définit les principes et les cadres pour la quantification et la reporting des émissions et de la réduction des GES.

La deuxième partie, ISO 14064-2

détaille les principes et les exigences pour déterminer les lignes de base, et surveiller, quantifier et déclarer les émissions des projets. Elle se concentre sur les projets GES ou les activités basées sur des projets spécifiquement conçus pour réduire l’empreinte carbone et/ou améliorer l’élimination des GES. Elle fournit la base pour la vérification et la validation des projets GES.

Spécifications et lignes directrices, au niveau des projets, pour la quantification, la surveillance et la déclaration des réductions d’émissions ou d’accroissements de suppressions des gaz à effet de serre.

La troisième partie, ISO 14064-3 2019

Détaille les exigences relatives à la vérification des déclarations de GES liées aux inventaires de GES, aux projets de GES et aux empreintes carbone des produits. Elle décrit le processus de vérification ou de validation, y compris la planification de la vérification ou de la validation, les procédures d’évaluation et l’évaluation des déclarations de GES des organismes, des projets et des produits.

Quels sont les objectifs de la norme ISO 14064 standard ?

L’ISO 14064 fournit les lignes directrices pour la quantification, la vérification et la certification de gaz à effet de serre (GES). L’objectif de la norme est d’encourager une approche commune et efficiente du Reporting sur les émissions de GES, afin d’aider les organisations à maîtriser leur impact environnemental. Elle inclut des lignes directrices sur comment:

  • Identifier les types de GES produits par une organisation, y compris ceux provenant de leurs activités directes, indirectes et catégorisées
  • Déterminer les facteurs qui influencent les émissions de GES
  • Réduire l’empreinte carbone de son industrie
  • Quantifier les émissions de GES sur une base annuelle
  • Valider et vérifier les émissions de GES conformément à des règles définies
  • Procéder à une certification indépendante des émissions de GES

Laquelle des composantes de l’ISO 14064 est la plus importante ?

La composante la plus importante de l’ISO 14064 est la gestion des informations sur les émissions. La gestion des informations sur les émissions est importante car elle permet de suivre et de gérer les émissions de gaz à effet de serre. Elle permet également de vérifier que les émissions réduites sont effectivement réduites.

Comment l’ISO 14064 peut-elle aider les organisations ?

La norme de gestion des émissions de gaz à effet de serre (GES) fournit un cadre pour évaluer, suivre et déclarer les émissions de GES des organisations. Elle permet également aux organisations de développer des projets de compensation des émissions de GES.

La norme fournit une structure claire pour aborder la question des émissions de GES, et elle peut aider les organisations à mettre en œuvre des stratégies efficaces de réduction des émissions.

De plus, la norme peut servir de base pour le développement de projets de compensation des émissions de GES, ce qui peut aider les organisations à atteindre leurs objectifs de réduction des émissions.

Obtenir la certification iso 14064

La norme ISO 14064 a été mise au point pour aider les organisations à évaluer et à quantifier leurs impacts environnementaux. Ce programme relative au système de gestion du calcul et de la vérification des gaz à effet de serre a été publiée en 2006. Les entreprises qui produisent des gaz qui éliminent l’effet de serre agissent de la sorte avec un sens des responsabilités et établissent et appliquent les normes de ce système. Ces entreprises peuvent également obtenir, si elles le souhaitent, le certificat ISO 14064 relatif au système de gestion du calcul et de la vérification des gaz à effet de serre.

Toute entreprise souhaitant obtenir une certification conforme à la norme doit adopter une démarche de quantifications de GES

  1. Engager des travaux d’efficacité énergétique : en déminuant ses besoins en énérgie.
  2. Utiliser et promouvoir l’énergie verte.
  3. Produire son propre énérgie grâce à l’autoconsommation : exemple l’éléctricité.

Télécharger iso 14064-1:2018 pdf Freedownload

Laisser un commentaire

laghouati

Laghouati Mohame El Amine Ingénieur d'état