Notez cette article

Le risque chimique est potentiellement dangereux pour la santé humaine et l’environnement. Les produits chimiques sont présents dans de nombreux aspects de notre vie quotidienne, que ce soit dans nos aliments, nos produits de nettoyage ou même dans l’air que nous respirons.

risque chimique

Quelles sont les 6 grandes catégories de risques professionnels ?

Les six principales catégories sont les suivantes :

Biologiques comprennent les virus, les bactéries, les insectes, les animaux, etc. qui peuvent avoir des concéquences néfastes sur la santé. Par exemple, les moisissures, le sang et autres fluides corporels, les plantes nuisibles, les eaux usées, la poussière et la vermine.

Chimique sont des substances dangereuses qui peuvent causer des dommages. Ces dangers peuvent avoir des impacts sanitaires et physiques, tels que l’irritation de la peau, l’irritation du système respiratoire, la cécité, la corrosion et les explosions.

Physique. Les risques physiques sont des facteurs environnementaux qui peuvent nuire à un employé sans nécessairement le toucher, notamment les hauteurs, le bruit, les radiations et la pression.

Sécurité. Il s’agit de dangers qui créent des conditions de travail dangereuses. Par exemple, des fils électriques exposés ou un tapis endommagé peuvent entraîner un risque de trébuchement. Ils sont parfois inclus dans la catégorie des risques physiques.

Ergonomie. Les risques ergonomiques sont le résultat de facteurs physiques qui peuvent entraîner des blessures musculo-squelettiques. Par exemple, un mauvais aménagement du poste de travail dans un bureau, une mauvaise posture et la manutention manuelle.

Psychosociaux. Les risques psychosociaux sont ceux qui peuvent avoir un effet négatif sur la santé mentale ou le bien-être d’un employé. Par exemple, le harcèlement sexuel, la victimisation, le stress et la violence au travail.

Quels sont les risques chimiques courants ?

Parmi les plus courants, on peut citer les produits chimiques toxiques, chimiques combustibles, chimiques corrosifs, chimiques irritants et les produits chimiques allergènes. Chacun de ces types présente des dangers potentiels pour la santé et la sécurité des travailleurs et des occupants d’un bâtiment.

Les produits chimiques toxiques peuvent être inhalés, absorbés par la peau ou ingérés. Ils peuvent provoquer des symptômes immédiats ou se développer lentement au fil du temps. Les produits chimiques toxiques peuvent causer des lésions aux organes, des maladies chroniques, des cancers et même la mort.

Les produits chimiques combustibles peuvent prendre feu et libérer des fumées toxiques. Les incendies provoqués par des substances chimiques peuvent être particulièrement dangereux, car les fumées toxiques peuvent se répandre rapidement dans les bâtiments.

Les conséquences possibles sur la santé de l’homme au travail, lors de la mise en œuvre de produits chimiques, peuvent être de deux natures :

  • les accidents de travail
  • les maladies professionnelles.

La Maladie Professionnelle survient progressivement suite à une exposition plus ou moins prolongée à des produits dangereux, lors de l’exercice habituel de la profession.

Ces maladies sont très diverses et peuvent engendrer des altérations de la santé dont certaines, très graves, peuvent avoir comme conséquence la mort.

Le plus souvent, ces maladies apparaissent après des expositions multiples, répétées, à de faibles dose de produit : c’est l’intoxication chronique.

Parfois même elles peuvent apparaître plusieurs mois, voire plusieurs années après la cessation de l’exposition de l’opérateur

au produit en cause. Dans le cas des cancers, ce temps de latence peut être très long (10 ans et plus).

Définition de L’agent chimique dangereux

Définit comme tout élément ou composé chimique, soit en l’état, soit au sein d’un “mélange”, tel qu’il se présente à l’état naturel ou tel qu’il est produit, utilisé ou libéré, notamment sous forme de déchet, du fait d’une activité professionnelle, qu’il soit ou non produit intentionnellement et qu’il soit ou non mis sur le marché. Exemple : eau de javel, perchloroéthylène, boues de station d’épuration, poussières de bois, fumées de soudage, etc.

Article R4412-3 code du travail :

Pour l’application du présent chapitre, un agent chimique dangereux est :

1° Tout agent chimique mentionné à l’article R. 4411-6 ;

2° Tout agent chimique qui, bien que ne satisfaisant pas aux critères de classement, en l’état ou au sein d’un mélange, peut présenter un risque pour la santé et la sécurité des travailleurs en raison de ses propriétés physico-chimiques, chimiques ou toxicologiques et des modalités de sa présence sur le lieu de travail ou de son utilisation, y compris tout agent chimique pour lequel des décrets prévoient une valeur limite d’exposition professionnelle.

Comment repérer et identifier le risque chimique ?

L’Aide au Repérage du Risque Chimique vous aide à détecter les dangers liés aux produits chimiques dans votre entreprise et vous donne les moyens de les prévenir. Parmi ces pratiques :

Etiquettes de dangers

Obligatoire, les étiquettes doivent figurer sur le récipient d’origine et sur chacun des emballages successifs en cas de transvasement et de reconditionnement. Les dangers les plus importants sont signalés sur l’étiquette par des pictogrammes (voir ci-dessous). Il convient aussi de bien lire entièrement l’étiquette pour connaître les dangers, les conseils de prudence, etc.

Fiches de données de sécurité (FDS)

Elaborée par les fournisseurs de produits chimiques, les FDS comportent des renseignements indispensables pour utiliser les produits chimiques en toute sécurité. Les FDS contiennent 16 rubriques notamment des informations sur :

  • Identification du produit et son fournisseur ;
  • Nom du produit chimique ;
  • Dangers (asphysie, explosion, allergie, …) ;
  • Utilisations pertinentes et déconseillées ;
  • Numéro(s) d’appel d’urgence ;
  • Précautions à prendre en cas de débordement, de fuite, de déversement,… ;
  • Préconisations en matière de manipulation, stockage, …

Fiches de poste

Les fiches de poste sont des documents écrits visant à informer les travailleurs des risques auxquels ils peuvent être exposés et des dispositions existantes pour les éviter. Elles doivent être facilement accessibles afin que le personnel puisse les consulter en cas de besoin. Le contenu de ces fiches découle du document unique d’évaluation des risques professionnels (DUER).

Les 9 nouveaux pictogrammes de danger

Le règlement dit ”CLP“ (en anglais Classification, Labelling, Packaging) définit les nouvelles règles de classification,d’emballage et d’étiquetage des produits chimiques en Europe. Ce nouveau système,mettant en œuvre les recommandations internationales du SGH (ou Système
général harmonisé), va progressivement remplacer le système européen préexistant.

Ils’applique de façon obligatoire dès fin 2010 et aux mélanges en juin 2015. Des éléments nouveaux apparaissent sur les étiquettes de produits chimiques : pictogrammes, mentions de danger, conseils de prudence.

Les 9 nouveaux pictogrammes de danger chimique

Quels sont les facteurs qui augmentent les risques chimiques ?

Cela varient en fonction de la nature des substances chimiques, de la manière dont ils sont utilisés et de l’exposition des personnes aux substances. Certains facteurs peuvent augmenter les risques chimiques pour les travailleurs et le public, notamment :

• La nature et la toxicité des substances chimiques : certains composés sont plus toxiques que d’autres et peuvent provoquer des conséquences néfastes sur la santé à des concentrations relativement faibles. Toutefois, même les composés chimiques peu toxiques peuvent être dangereux s’ils sont inhalés ou déposés directement sur la peau.

• L’exposition : la dose et la durée de l’exposition aux substances chimiques sont des facteurs importants dans la détermination du niveau de danger. Les travailleurs qui sont exposés aux substances chimiques sur une base régulière peuvent être plus à risque que ceux qui ne le sont pas.

• Le mode d’exposition : certains modes d’exposition aux substances chimiques sont plus dangereux que d’autres.

Quels sont les effets néfastes des produits chimiques sur la santé ?

Ils peuvent avoir de nombreux concéquences néfastes sur la santé humaine, et peuvent être aigus, comme une irritation de la peau ou des yeux, ou chroniques, comme le cancer. Aussi peuvent également affecter le système nerveux, le foie et les reins. Les femmes enceintes et les enfants sont particulièrement vulnérables aux effets de ces produits.

Les 3 voies d’exposition

On peut être en contact avec un produit chimique en respirant (inhalation de poussières, de fumées, de vapeurs, de solvant,…), en touchant (contamination en touchant un chiffon imbibé de solvant…) et en avalant (porter ses mains souillées à la bouche, ingérer par inadvertance un produit chimique conservé dans un contenant alimentaire,…).

Quelles sont les principales mesures de prévention des risques chimiques ?

-Lavage fréquent des mains avec du savon et de l’eau, en particulier après avoir manipulé des produits chimiques ;

Utilisation des EPI : de gants de protection en caoutchouc, de masques et de lunettes de sécurité lors de leurs manipulation;

-Ventilation adéquate de l’espace de travail ;

-Entreposage adéquat des ces produits dans des contenants étanches ;

-Suivi régulier des procédures de nettoyage et de désinfection ;

-Formation du personnel sur les précautions de sécurité à prendre en cas de manipulation de produits chimiques.

Évaluation – Comment évaluer le risque chimique ?

Lorsque l’on réalise une évaluation, il faut commencer par mettre à jour la liste des produits chimiques si ça n’a pas été réalisé, c’est-à-dire ajouter les noms des nouveaux produits et retirer ceux qui ne sont plus utilisés. Il est judicieux de relever les quantités consommées pour chaque produit en même temps que vous faites l’inventaire si le logiciel que vous utilisez demande cette donnée.

Ensuite, il faut vérifier que les Fiches de Données de Sécurité (FDS) sont présentes et valides pour tous les produits . Aucun texte ne définit la durée de validité d’une FDS. Cependant, il paraît légitime de penser qu’une FDS datant de plus de 3 ans ne soit plus à jour et doive faire l’objet d’une actualisation.

Les FDS sont à demander aux fournisseurs qui ont l’obligation de les envoyer à la demande de leurs acheteurs dans la langue de leur pays. Le souci est qu’ils n’ont pas de délai réglementairement pour le faire. Il en résulte qu’il faut parfois attendre plusieurs mois avant d’obtenir la FDS.

En cas de risque, il est important d’évaluer les risques, les mesures de prévention à mettre en place, les plans d’intervention et les procédures d’alerte.

Voir article : Risque chimique Evaluation et Mesures de prévention

La fiche de données de sécurité – Brochure – INRS

Pour mieux exploiter ces FDS, l’INRS a édité une brochure (ED954) ; Le service prévention de la Carsat peut également vous aider à valider les informations fournies, en cas de problème.

Laisser un commentaire

Risque chimique : qu’est-ce que c’est ?

laghouati

Laghouati Mohame El Amine Ingénieur chargé de la communication