×

Chercher avec Google

×

Rechercher sur QualitExpert

×

Accéder à GPT-4

Recherche

Chercher sur QualitExpert.

Comment mener à bien la Démarche de prévention des risques professionnels ?

5/5 - (2 votes)

La démarche de prévention des risques professionnels suit quatre étapes: préparer le déroulement de l’évaluation dans l’entreprise, faire l’inventaire des tâches et des risques associés, classer les risques, finaliser et faire vivre le document unique.

Démarche de prévention des risques professionnels
Comment mener à bien la Démarche de prévention des risques professionnels ? 1

Qu’est-ce que la prévention des risques professionnels ? Définition

La prévention fait référence à toutes les mesures visant à empêcher un risque, c’est-à-dire à empêcher complètement son apparition ou, dans le cas contraire, à éviter ses conséquences ou à réduire son impact ou sa fréquence.

La prévention des risques professionnels regroupe des actions collectives individuelles pour prévenir l’émergence d’un risque lié au travail ou à son environnement, ou pour réduire son impact.

Un risque professionnel est la possibilité qu’un travailleur subisse une certaine lésion liée au travail.

Les maladies, pathologies ou lésions subies à cause du travail ou pendant le travail sont considérées comme des lésions liées au travail.

Quels sont les 9 principes généraux de la prévention : Article l4121 2 code de travail ?

Les 9 principes généraux de prévention ont été déterminés par une Directive cadre du 19 juin 2009 (Directive 89/391/CEE du Conseil du 12 juin 1989). De ce fait les principes généraux de prévention sont applicables dans tous les pays Européens et dans toutes les activités en France (entreprises privées, fonction publiques d’état ou territoriale).

La démarche de prévention des risques professionnels mise en place par l’employeur s’appuie sur 9 principes généraux incontournables :

  1. éviter les risques ;
  2. évaluer les risques qui ne peuvent pas être évités ;
  3. combattre les risques à la source ;
  4. adapter le travail à l’homme, en particulier en ce qui concerne la conception des postes de travail ainsi que le choix des équipements de travail et des méthodes de travail et de production, en vue notamment de limiter le travail monotone et le travail cadencé, et de réduire les effets de ceux-ci sur la santé ;
  5. tenir compte de l’état de l’évolution technique ;
  6. remplacer ce qui est dangereux par ce qui ne l’est pas ou ce qui l’est moins ;
  7. planifier la prévention en y intégrant, dans un ensemble cohérent, la technique, l’organisation du travail, les conditions de travail, les relations sociales et l’influence des facteurs ambiants, notamment les risques liés au harcèlement moral et au harcèlement sexuel, et ceux liés aux agissements sexistes (tels qu’ils sont définis aux articles L. 1152-1 et L. 1153-1, ainsi que ceux liés aux agissements sexistes définis à l’article L. 1142-2-1 😉 ;
  8. prendre des mesures de protection collective en leur donnant la priorité sur les mesures de protection individuelle ;
  9. donner les instructions appropriées aux travailleurs.

Découvrez les 9 principes de prévention des risques professionnels et  Les actions à mettre en œuvre pour les atteindres

Comment mettre en place une démarche de prévention ? étapes

L’élaboration d’une démarche adaptée, concertée et cohérente permettant de remplir au mieux ces obligations, doit être progressive et passer par les étapes suivantes :

Évaluer les risques professionnels

La première étape pour mettre en place une démarche de prévention des risques professionnels est d’évaluer les risques auxquels vos employés sont exposés. Cette évaluation doit être réalisée de manière régulière et systématique, en identifiant les dangers présents dans l’environnement de travail, les tâches effectuées par les employés, les équipements utilisés, etc.

Une fois les risques identifiés, il est important de les classer par ordre de priorité et de mettre en place des mesures de prévention adaptées.

Mettre en place des mesures de prévention

Une fois les risques professionnels identifiés et classés par ordre de priorité, il est temps de mettre en place des mesures de prévention adaptées. Ces mesures peuvent inclure des formations pour les employés sur les bonnes pratiques de sécurité, l’achat d’équipements de protection individuelle, la mise en place de procédures de sécurité claires, ou encore la modification de l’environnement de travail pour réduire les risques.

Il est important de suivre régulièrement l’efficacité de ces mesures et de les ajuster si nécessaire.

Former les employés à la sécurité au travail

L’une des mesures clés pour prévenir les risques professionnels est de former les employés aux bonnes pratiques de sécurité au travail. Cela peut inclure des formations sur l’utilisation d’équipements de protection individuelle, la manipulation de produits dangereux, la prévention des chutes et des accidents de voiture, et bien plus encore. Les employés doivent également être informés des procédures de sécurité en place et des mesures à prendre en cas d’urgence.

En investissant dans la formation de vos employés, vous pouvez réduire considérablement les risques professionnels et garantir la sécurité et la santé de votre personnel.

Exemples de formations en hygiène et sécurité :

• Accueil Sécurité;
• Habilitation électrique;
• Sauveteur secouriste du travail;
• Risque chimique;
• Gestes et postures;
• Appareils de lavage;
• Équipements de travail mobiles (formation et autorisation de conduite);
• Manipulation d’extincteurs et consignes incendie;
• Bruit.

Établir un plan d’action en cas d’incident

Lorsque vous mettez en place une démarche de prévention des risques professionnels, il est important d’inclure un plan d’action en cas d’incident. Ce plan doit être clair et précis, et tous les employés doivent être informés de sa mise en place.

Il doit inclure des procédures pour signaler les incidents, des mesures d’urgence à prendre en cas d’incident, et des procédures pour enquêter sur les incidents et prendre des mesures pour éviter qu’ils ne se reproduisent à l’avenir.

En ayant un plan d’action en place, vous pouvez minimiser les dommages causés par les incidents et protéger la sécurité et la santé de vos employés.

Évaluer régulièrement l’efficacité de la démarche de prévention

Pour garantir l’efficacité de votre démarche de prévention des risques professionnels, il est important de l’évaluer régulièrement.

Cela vous permettra de déterminer si les mesures que vous avez mises en place sont efficaces et si des ajustements doivent être apportés. Vous pouvez évaluer l’efficacité de votre démarche en examinant les statistiques d’incidents, en effectuant des enquêtes auprès des employés et en effectuant des inspections régulières sur le lieu de travail.

En évaluant régulièrement votre démarche de prévention, vous pouvez vous assurer que vous protégez efficacement la sécurité et la santé de vos employés.

Quels sont les mesures de prévention des risques professionnels ?

Les mesures de prévention des risques professionnels comprennent la formation des employés, l’utilisation d’équipements de protection individuelle, la mise en place de procédures de sécurité, la réduction des heures de travail et la gestion du stress au travail.

Il est également important de mettre en place une culture de sécurité au sein de l’entreprise et de sensibiliser les employés aux risques professionnels.

Comment identifier les risques au travail ?

Il s’agit de répertorier l’ensemble des risques auxquels peuvent être exposés les travailleurs dans chaque unité de travail. Ainsi, l’analyse des documents internes, des postes et des situations de travail, ainsi que l’écoute des travailleurs et de leurs représentants est nécessaire.

Les risques temporaires liés à certaines activités ponctuelles, comme l’inventaire ou le nettoyage technique effectué par la maintenance lors de l’arrêt de l’activité, les travaux
s’effectuant par du personnel en horaire décalés (exemple nettoyage des locaux) doivent
également être pris en compte.

De plus, les écarts possibles entre le travail prescrit et le travail réel doivent être considérés.

Comment éviter les risques en appliquant les principes généraux de la prévention des risques professionnels ?

« L’employeur, autorité territoriale ou directeur d’établissement prennent les mesures nécessaires pour assurer la sécurité et protéger la santé physique et mentale des travailleurs. Ces mesures comprennent :

  • Des actions de prévention des risques professionnels et de la pénibilité au travail;
  • Des actions d’information et de formation ;
  • La mise en place d’une organisation et de moyens adaptés ».
  • La prévention des risques professionnels recouvre l’ensemble des dispositions visant à préserver la santé et la sécurité des salariés,
  • Améliorer les conditions de travail et tendre au bien-être des travailleurs.
  • Instaurer une démarche de prévention des risques professionnels au sein de son entreprise ou de son établissement implique de prendre en compte les spécificités de l’entreprise et, de mobiliser tous les acteurs concernés dans cette démarche.

L’employeur doit désigner un ou plusieurs salariés compétents en santé et sécurité, afin de l’aider à mettre en place des actions de prévention des risques professionnels de l’entreprise.

Quels sont les 4 outils de la prévention des risques professionnels ?

Les quatre outils de prévention des risques professionnels sont les suivants :

  1. L’évaluation des risques professionnels : C’est une étape cruciale pour identifier les dangers liés au travail, évaluer les risques et mettre en place des mesures préventives pour les réduire.
  2. Le document unique d’évaluation des risques professionnels : Il s’agit d’un document obligatoire qui doit être établi par l’employeur et qui rassemble toutes les informations relatives aux risques professionnels identifiés dans l’entreprise.
  3. Le registre santé et sécurité au travail : Ce registre permet de consigner toutes les informations relatives à la santé et à la sécurité des travailleurs dans l’entreprise.
  4. Le registre danger grave et imminent : Il permet de signaler les situations de danger grave et imminent pour la santé et la sécurité des travailleurs et de prendre les mesures nécessaires pour y remédier.

Le registre de sécurité incendie, le bilan santé, sécurité et conditions de travail et le dossier technique amiante sont également des outils importants de prévention des risques professionnels, mais ils ne font pas partie des quatre outils principaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut