Notez cette article

L’audit qualité est un examen méthodique et indépendant en vue de déterminer si les résultats les activités et relatives à la qualité satisfont aux dispositions préétablies et si ces dispositions sont mises en œuvre d’une façon effective et sont aptes à atteindre les objectifs prédéfinis.

l’audit qualité est une méthode d’évaluation de risque concernant une activité ou un produit donné, grâce à un examen détaillé de son processus de réalisation. Il porte essentiellement sur l’organisation et les méthodes de travail et doit déboucher sur des propositions permettant de supprimer les dysfonctionnements et les risques avérés.

audit qualité

Qu’est-ce qu’un audit qualité ?

L’audit de de contrôle qualité peut être défini comme un processus d’examen approfondi d’un système de management de la qualité ou d’une partie de celui-ci. Il vise à déterminer si les activités de gestion de la qualité sont conformes aux exigences établies, notamment celles relatives aux processus, aux produits et aux services. L’audit peut être effectué par un tiers indépendant ou par les employés de l’organisation.

En général, un audit qualité est une évaluation externe de la conformité d’une entreprise à des normes et à des réglementations spécifiques et à des critères d’audit. Les audits qualité peuvent être effectués par des organismes de certification, des clients ou des fournisseurs. Ils peuvent être formels ou informels.

Les audits qualité formels sont menés selon des procédures établies et généralement documentées. Ils peuvent être requis par une norme de certification, une réglementation ou une procédure d’accréditation. Les audits formels peuvent entraîner la délivrance d’un rapport qui inclut des recommandations de correction.

L’audit qualité concerne aussi bien :

  • Le personnel,
  • L’organisation,
  • Les méthodes de travail.

Définition d’un système de management de la qualité selon la norme iso 9001

Un système de management de la qualité : Ensemble d’éléments corrélés ou en interaction d’un organisme, utilisés pour établir des politiques, des objectifs et des processus de façon à atteindre les dits objectifs. (extrait de ISO 9000 v2015)

Quels sont les objectifs de l’audit qualité ?

L’entreprise a besoin d’évaluer régulièrement l’état de son organisation afin de connaître son état de fonctionnement par rapport à un mode de fonctionnement défini.

  • Le but de toute évaluation est de permettre à l’audité de progresser.
  • Auditer, c’est mesurer pour avancer, pour améliorer.
  • Pour être efficace, cette évaluation peut être confiée à un œil externe.

Qui fait l’audit qualité ?

Un audit qualité est effectué par un auditeur qualité, qui est un professionnel qui examine et évalue les systèmes de gestion de la qualité d’une organisation. L’auditeur qualité vérifie que les processus de l’organisation sont conformes aux normes et aux exigences en matière de qualité.

Quels sont les différents types d’audit qualité pour l’évaluation d’une entreprise ?

L’audit interne

L’audit interne est utilisé par le fournisseur pour évaluer l’efficacité de son propre système d’assurance de la qualité avant l’enregistrement aux normes ISO 9000, sinon à tout le moins de façon périodique après l’obtention de celui-ci.

Finalité générale pour audit qualité ou audit interne :

  • Améliorer le fonctionnement de l’organisation
  • Apporter de la valeur ajoutée

L’audit par seconde partie

L’audit par seconde partie est réalisé par une personne de l’extérieur, par exemple le client du fournisseur. L’objectif est l’amélioration continue du système qualité de l’audité, en adéquation avec les exigences du client.

L’audit par tierce partie

L’audit par tierce partie est effectué par un registraire indépendant. Il mène à l’enregistrement aux normes internationales d’assurance qualité ISO 9000 et vise l’évaluation de la conformité du système qualité en regard du référentiel utilisé.

En matière de qualité, il existe trois catégories d’audit :

► L’audit qualité, qualifié d’interne lorsqu’il est commandé et exécuté par l’entreprise elle-même. C’est un mécanisme de type auto-évaluation. On l’appelle parfois audit de « première partie ».

► L’audit de certification, exécuté par l’organisme de certification accrédité par le COFRAC (ou par l’auditeur certifié qu’elle missionne). On qualifie parfois cet audit de « tierce partie ».

► La troisième catégorie d’audits, dits de « seconde partie », est, par exemple, des audits pratiqués par un client qui souhaite savoir comment les choses sont traitées chez ses fournisseurs.

La finalité de l’audit consiste à vérifier la conformité (ou la non-conformité) d’un échantillon représentatif par rapport à un référentiel défini. L’audit pur ne fait que des constatations (preuves) et non pas de recommandations.

Comment réaliser un audit qualité ?

La Méthodologie pour l’audit est basée sur la norme ISO 19011. La qualité d’un audit qualité repose sur quatre bases essentielles :

  • la qualité et la formation de l’auditeur ;
  • la préparation de l’audit ;
  • la méthode d’audit ;
  • le suivi de l’audit.

Le Plan d’audit selon ISO 10011-1 Lignes directrices pour l’audit des systèmes qualité :

  • les objectifs et champ de l’audit
  • l’identité des membres de l’équipe d’audit
  • l’identification des documents de référence, la langue de l’audit, la Date et lieu de l’audit
  • la Date et durée prévue pour chaque activité auditée, l’identité des responsables des activités auditées
  • le calendrier des rencontres avec la Direction
  • les exigences en matière de confidentialité
  • la liste de diffusion du rapport d’audit et date prévue de publication

L‘audit comprend quatre étapes principales :

  • La planification ;
  • La mise en œuvre ;
  • Le rapport ;
  • Le suivi.

Planification

C’est une phase nécessaire qui consiste à la rédaction d’un plan d’audit couvrant tous les processus de l’entreprise selon leur degré de criticité et d’importance.

Les principes de fonctionnement de l’audit interne sont clairement définis dans la NF EN ISO 9001:2015.

Audit interne : Article (9.2.1) de la norme iso version.

L’organisme doit réaliser des audits internes à des intervalles planifiés pour fournir des informations permettant de déterminer si le SMQ est conforme, efficacement mis en œuvre et tenu à jour.

Un programme d’audit doit être planifié en tenant compte de l’état et de l’importance des processus et des domaines à auditer.

Elle comporte les actions suivantes :

  • Prise de contact avec l’entité à auditer
  • Préparation de questionnaire d’audit
  • Rédaction du plan d’audit

Déroulement de l’audit

L’audit se déroule selon trois phases :  

  •  Réunion d’ouverture
  •  Investigation en d’autre terme : réalisation de L’audit
  •  Réunion de clôture

Réunion d’ouverture

Cette réunion est indispensable, elle regroupe les auditeurs et les principaux responsables des services audités, elle a pour but de :

  • Présenter les membres de l’équipe
  • Identifier les interlocuteurs des entités auditées
  • Rappeler l’objet de l’audit
  • Présenter la méthode
  • Confirmer l’heure et la date de clôture

Investigation

Les constats sont recueillis par différents moyens, entretiens avec les responsables des secteurs audités, examens des enregistrements relatifs à la qualité, observations d’activités particulières et de leurs modes de fonctionnement en regard des objectifs qualité fixés.

  • Recueil des preuves
  • Observation d’activité
  • Examen des documents
  • Entretien
  • Documenter chaque observation
  • Informer le responsable concerné

Réunion de clôture

Remercier l’assistance Présentation des résultats L’audité doit déterminer les actions correctives à mener

L’objectif de cette réunion est de tirer les conclusions de l’audit et de préparer les propositions en commun avec les différentes parties

Préparer la synthèse de l’audit, communiquer les premières conclusions lors de la réunion de clôture :

Rapport d’audit

Finaliser le rapport d’audit après la réunion de clôture. Il doit contenir:

  • Plan d’audit
  • Objectif
  • Le domaine audité
  • Identification des participants
  • Date et lieu
  • Identification des documents de référence
  • L’aptitude du système à atteindre un objectif
  • Les écarts: non-conformités, anomalies et remarques
  • Il doit être signé par l’auditeur et le représentant qualité du site
  • Liste de diffusion du rapport.

L’audit n’est pas terminé après la réunion de clôture :

Il en reste encore une partie essentielle : faire prendre les décisions puis les faire mettre en œuvre jusqu’à résolution durable des problèmes. On peut séparer cette phase en deux :

  • La prise de décision.
  • La mise en œuvre et le suivi des actions

La prise de décision

C’est la phase souvent la plus difficile car il faut expliquer à nouveau en détail les problèmes aux décideurs, avec le danger de voir naître des discussions sans fins et des hésitations. Le mieux est, dans les cas épineux, que les décideurs participent directement à l’audit.

La mise en œuvre et le suivi des actions

A ce stade, le relais est généralement pris par le service qualité, qui va suivre l’avancement des travaux. Comme pour toute la démarche qualité, la rapidité et l’efficacité des mesures sont primordiales pour l’avenir des audits. Le dynamisme et l’efficacité des actions décidées sont donc essentiels pour la réussite globale des audits.

En conclusion, on peut dire qu’un audit de qualité doit être conçu pour s’approcher des objectifs suivants :

  • déterminer la conformité des éléments du système de management de la qualité aux exigences spécifiées;
  • déterminer l’aptitude du système mis en œuvre à atteindre les objectifs qualité spécifiés;
  • donner à l’audité la possibilité d’améliorer son système et son efficacité.

Télécharger le guide En PDF : Les techniques d’audit

Cliquez ici

Laisser un commentaire

laghouati

Laghouati Mohame El Amine Ingénieur d'état