3.8/5 - (12 votes)

Le diagramme d’Ishikawa est un outil de gestion de la qualité très utilisé dans les entreprises. Il permet de représenter graphiquement les causes d’un problème et d’identifier les causes les plus importantes à traiter. Découvrez la mise en place un diagramme d’Ishikawa en 5 étapes avec un exemple.

Définition de la méthode d’Ishikawa – cause effet – 5m Méthode

Le diagramme d'ishikawa en anglais : Fishbone diagram est une méthode graphique permettant de schématiser les causes possibles qui sont à l’origine d’un ou plusieurs effets. Cette méthode est aussi appelée diagramme de causes et effets, arête de poisson ou encore diagramme des 5M. Ishikawa utilise la règle les 5 M pour classer les causes ( Matériel, Main d'œuvre, Méthodes, Matières, et Milieu ), on peut aussi trouver des variantes 6M ou 7M ( Management et Mesure ), qui sont plus utilisés dans certaines entreprises suivant leur domaine.

Kaoru ishikawa – Historique de la méthode d’Ishikawa – Le diagramme de causes effets

kaoru ishikawa
kaoru ishikawa

Le diagramme d’Ishikawa a été mis au point par l’ingénieur japonais KAORU Ishikawa en 1943, pour gérer la qualité des processus au sein de Kawasaki, et cette méthode fait maintenant partie des 7 outils de base de gestion de la qualité .

Egalement connu sous les noms de Diagramme de cause effet, diagramme en arêtes de poisson ou Diagramme des 5M (ces diagrammes forment des arbres avec plusieurs branches (ou crêtes)), cette représentation visuelle à base de flèches puis développée par son fondateur en 1952.

Modèle : diagramme d'Ishikawa

Quel est le principe de diagramme d’ishikawa – arête de poisson – diagramme 5m ?

Pour bien utiliser le diagramme d’ishikawa, il faut dans un premier temps définir clairement l’effet sur lequel on souhaite directement agir.

Il est très important de parvenir au consensus sur la définition et les caractéristiques de la question traitée.

Il faut lister à l’aide de la méthode de « brainstorming » par exemple, toutes les causes susceptibles de concerner le problème considéré.

Et bien approfondir et explorer toutes les dimensions d’une situation donnée.

Classer par famille l’ensemble des causes possibles d’un problème déterminé (3 à 5 familles est un choix raisonnable).

Il est important de bien visualiser, de façon claire, cette relation ordonnée de causes et effets.

Pourquoi faire un diagramme ishikawa ?

Très utile pour la gestion des risques, cette méthode assez simple en forme d’arrête de poisson, permet la représentation graphique des causes d’un problème, et le tri de ces mêmes causes à l’aide de la règle des 5, 6 ou 7M. Elle permet donc de structurer les causes pour mieux analyser et choisir les modifications à apporter.

Quel est l’objectif du diagramme d’ishikawa ?

L’objectifs du diagramme Ishikawa était de lutter contre une mauvaise réputation concernant la qualité dont soufraient les produits japonais après la seconde guerre mondiale, ainsi :

  • Approfondir et explorer toutes les dimensions d’une situation donnée.
  • Parvenir au consensus sur la définition et les caractéristiques de la question traitée.
  • Classer par famille et sous-familles toutes les causes du problème déterminé.
  • Visualiser de façon claire cette relation ordonnée de causes à effet.

L’analyse d’Ishikawa permet de Prendre des décisions efficaces

C’est surtout un outil d’aide à la décision, l’analyse d’Ishikawa fournit un plan d’action initial pour identifier diverses recommandations correctives.

L’analyse offre aux gestionnaires, aux projets et aux gestionnaires de la qualité un soutien précieux pour prendre des décisions opérationnelles éclairées.

Pourquoi et comment utiliser le diagramme d’Ishikawa ou 5m ?  quel est le but?

Poser 5 questions enchainées commençant par « pourquoi » pour remonter à la cause racine.
• En anglais : 5 Why’s ou 5W

Cette méthode de résolution de problèmes sert à représenter la relation qui existe entre un effet et l’ensemble des causes d’un problème.

Elle est utile pour faire la liste des causes potentielles de variabilité ou pour faire la liste des facteurs X reliés à une variable de réponse Y dans la planification d’une expérience.

Le diagramme d’Ishikawa permet donc de visualiser les différents origine d’un problème, repose sur un travail de groupe et il est utilisé principalement pour déceler un défaut de qualité dans un système.

Ce diagramme d’Ishikawa est conçu pour trouver des causes qui influencent directement les problèmes observables.

Exemple pour les entreprises confrontées à une baisse de sa marge des revenus, cette question se pose naturellement et l’utilisation de ces outils serait appropriée pour de telles questions.

En utilisant la méthode diagramme ishikawa, les causes identifiées sont classées par ordre de priorité afin de permettre à l’entreprise de donner la priorité à ses efforts pour résoudre un problème dans un plan d’action efficace.

Quelles sont les 5 m – 5 pourquoi – à utiliser dans un diagramme ishikawa ?

Les causes des problèmes sont divisées en cinq groupes, les cinq M: La possibilité d’introduire de nouvelles catégories de causes est très élevée sur la base des problèmes et des objectifs observés d’une entreprise.

Exemple il peut être inséré dans le 6e M pour le financement pour accorder une importance particulière à un composant habituellement inclus dans l’équipement.

  1. Matière: matière première, fourniture, pièces, ensemble, qualité, …
  2. Méthode: instructions, manuels, procédures, modes opératoires utilisés, ….
  3. Main d’œuvre/management : Les interventions humaines.
  4. Milieu /L’environnement : L’environnement, le positionnement, le contexte.
  5. Machine /Les moyens techniques : l’équipement, les machines, le matériel informatique, les logiciels et les technologies.

Modèle en 7 M

  1. main-d’œuvre (personnes)
  2. méthodes (procédures)
  3. machines (état, capacité)
  4. matériaux (approvisionnement)
  5. milieu (endroit, conditions)
  6. management
  7. monnaie
Diagramme d'Ishikawa - diagramme cause effet : Exemple

Les règles d’or pour la construction d’un diagramme d’Ishikawa

  • Groupe de travail = Avant de commencer, il faut former un groupe de travail pluridisciplinaire et chaque membre doit y participer. Multidisciplinaire
  • Brainstorming = Il est recommandé de pratiquer auparavant un brainstorming pour trouver toutes les causes au problème. Donc chaque membre du groupe peut librement exprimer ses opinions.
  • Démarche = Par la suite il faut identifier les causes principalement responsables du problème et les classer selon leur relation par rapport au problème posé.

Comment faire un diagramme d’Ishakawa (les 5m) ?

Construire le diagramme d’Ishakawa passe par cinq étapes :

1) Décrivez clairement le problème.

2) Par un Brainstorming, déterminez les principales catégories de causes. Souvent on utilise un ensemble de catégories que l’on nomme les 5M (Diagramme d’Ishikawa):

  • Matière, M1 : Recense les causes ayant pour origine les supports techniques et les produits utilisés.
  • Main d’œuvre, M2 : Problème de compétence, d’organisation, de management.
  • Matériel, M3 : Causes relatives aux Machines, aux équipements et moyens concernés.
  • Méthode, M4 : Procédures ou modes opératoires utilisés.
  • Milieu, M5 : Environnement physique : lumière, bruit, poussière, localisation, signalétique etc.

3) Tracez le squelette du diagramme d’Ishikawa et y inscrivez les catégories.

4) Pour chaque catégorie inscrivez les causes suggérées par les membres du groupe en posant à chaque fois la question : pourquoi cette cause produit-elle cet effet ?

5) Rechercher parmi les causes potentielles exposées, les causes réelles du problème identifié. Ce sera notamment la cause la plus probable qu’il restera à vérifier dans la réalité et à corriger.

En ajouton la Mesure : On parle de diagramme 6M

Le 6M (ou diagramme causes-effet, ou diagramme d’Ishikawa)
Le 6M (ou diagramme causes-effet, ou diagramme
d’Ishikawa)

Une autre variantes le : Diagramme 7M (on ajoute Money = argent) …. Mais l’argent n’est pas un facteur causal direct, il influe sur les autres facteurs,
– par exemple prime => motivation de la main-d’œuvre,
– investissement faible => machines inefficaces…

Exemple : Utilisation d’un diagramme d’Ishikawa pour évaluer la satisfaction des patients consultant aux urgences

Dans le cadre d’une démarche qualité, le diagramme Ishikawa ou diagramme de cause à effet est utilisé dans l’analyse des processus de soins pour identifier les facteurs influençant les résultats de ces processus.

Ces résultats peuvent être un diagnostic, réponse à un traitement voire même la satisfaction des patients. L’objectif de ce travail est d’utiliser un diagramme d’Ishikawa pour évaluer la satisfaction des patients consultant au service des urgences d’un Hôpital.

Les facteurs prédictifs de la satisfaction ont été classés en cinq dimensions ou en cinq M utilisés pour le diagramme d’Ishikawa

– M1 : matériel concerne les examens complémentaires, le confort des salles d’attentes et d’hospitalisation… ;
– M2 : main d’œuvre pour le personnel administratif, médical et paramédical ;
– M3 : matière pour la qualité des informations fournies ;
– M4 : milieu concerne l’organisation des services des urgences ;
– M5 : méthode pour le temps d’attente, la relation entre le patient et l’équipe soignante.

Étapes de Construction du diagramme

1) Placer une flèche horizontalement

flèche horizontalement

pointée vers le problème identifié ou le but recherché. Prenons par exemple, une non vente ou l’amélioration d’un service.

2) Regrouper les causes potentielles en familles, appelées communément les cinq M.

  • Matière : M1. Recense les causes ayant pour origine les supports techniques et les produits utilisés.
  • Main d’œuvre : M2. Problème de compétence, d’organisation, de Management.
  • Matériel : M3. Causes relatives aux Machines, aux équipements et Moyens concernés.
  • Méthode : M4. Procédures ou modes opératoires utilisés.
  • Milieu : M5. Environnement physique : lumière, bruit, poussière, localisation, signalétique etc.

3) Tracer les flèches secondaires correspondant au nombre de familles de causes potentielles identifiées, et les raccorder à la flèche principale.

les 5 cinq M

Chaque flèche secondaire identifie une des familles de causes potentielles.

4) Inscrire sur des mini flèches, les causes rattachées à chacune des familles. Il faut veiller à ce que toutes les causes potentielles apparaissent.

les 5 cinq M
Diagramme d’ishikawa ou diagramme des 5M

5) Rechercher parmi les causes potentielles exposées, les causes réelles du problème identifié. Ce sera notamment la cause la plus probable qu’il restera à vérifier dans la réalité et à corriger.

Faire un plan d’action

À un stade ultérieur, le diagramme est analysé et un plan d’action est élaboré pour prévenir le dysfonctionnement, pour résoudre le problème.

Exemple : facteurs d’une expérience en boulonnerie

Exemple diagramme d'Ishikawa  : facteurs d’une expérience en boulonnerie
Diagramme causes à effets : exemple

Exemple de Diagramme causes à effets, les 11 cercles facteurs encerclés furent retenus pour réaliser le plan d’expérience.

Comment créer un diagramme de causes et effets en ligne avec GitMind ?

  1. Inscrivez-vous
  2. Changer le thème
  3. Sélectionnez la mise en page
  4. Créez un diagramme de causes et effets
  5. Classez les causes
  6. Brainstorming

GitMind est un outil en ligne gratuit pour créer des cartes heuristiques. Il permet aux utilisateurs de créer des diagrammes rapidement et facilement. Tu peux l’utiliser pour faire un brainstorming d’idées, planifier des projets, organiser des informations ou simplement te remettre les idées en place. En cinq minutes, tu peux apprendre à créer des diagrammes d’Ishikawa.

En plus en utilisant l’outil GitMind vous pouvez :

1. Rélaiser plusieurs modèles diversifiés de carte mentale.
2. Possibilité de collaborer en ligne en temps réel sur une même carte mentale.
3. Des différentes formules et équations mathématiques sont intégrées.
4. Exportation en différents formats.

Exemple : facteurs reliés à la consommation carburant d’un véhicule

Les diagrammes d’Ishikawa ont été décrits comme des illustrations. Notez que la figure montre également le même arbre, à son fond indique le problème à résoudre et son effet à analyser.

Les problèmes pour résoudre la situation, à clarifier, ou les résultats obtenus, peuvent être vus à gauche de la queue.

Chacune des causes principales de la question est énumérée à droite sur la branche ou le bord du poisson. Ces catégories qui sont les plus à risque d’effets devraient être étudiées souvent numérotées 5 commencent par M d’où leur nom : méthode de 5M.

Exemple : facteurs reliés à la consommation carburant d’un véhicule
Diagramme causes à effets : exemple

Comment faire un diagramme d’Ishikawa sur WORD ?

Employer la barre d’outils de dessin : flèches pleines, traits, flèches, zone de texte L’exemple ci dessus a été produit ce cette manière.

plus de détails sur : Comment faire un diagramme d’Ishikawa sur Word ?

Utilisation du logiciel Statistica pour tracer un diagramme dIshikawa

Télécharger l’application statistica en suivant le lien : TIBCO Statistica™ Trial Download for Windows

  1. Créer un fichier Statistica dont les variables seront : mesures, méthodes, machine, personnes, matériaux, environnement ; cette liste peut être plus spécifique selon l’application.
  2. Imputer à chaque variable, les éléments (valeurs) correspondants
statistica ishgikawa

3 .Ouvrir la séquence suivante des fenêtres de Statistica :

Ouvrir la séquence suivante des fenêtres de Statistica
  1. Ajout de l’effet avec la fonction d’insertion de texte dans un graphique produit par Statistica
Ajout de l’effet avec la fonction d’insertion de texte dans un graphique produit par Statistica
diagramme ishikawa

Conclusion

Cet outil de visualisation efficace de communication provient du domaine industriel et des démarches qualité. Les termes peuvent sembler inappropriés au domaine éducatif. Il est possible de changer les termes utilisés, mais pas les catégories.

Ainsi il faut alors, dans un second temps, revenir aux termes originaux pour vérifier si l’on a
bien envisagé tous les types de causes possibles.

Laisser un commentaire

laghouati

Laghouati Mohame El Amine Ingénieur d'état