×

Chercher avec Google

×

Rechercher sur QualitExpert

×

Accéder à GPT-4

Recherche

Chercher sur QualitExpert.

Comment faire une analyse des risques projet ? Méthode

Plus votre projet sera d’envergure, complexe et durera longtemps, plus la probabilité que certaines choses ne tournent pas comme prévu sera grande. Alors il est important, dans le cadre du management de projet, d’analyser les risques et de mettre en place des plans d’action pour les gérer.

Pourquoi faire l’analyse des risques projet ?

Manager un projet, c’est gérer les risques pour réduire au maximum le niveau d’incertitude. Tous les acteurs, qu’ils soient employés, actionnaires ou clients, veulent de la certitude.

Les risques sont de différentes natures :

  • risques techniques de réaliser un produit défaillant et/ou peu performant ;
  • de ne pas faire de profit ;
  • de ne pas bien vendre ;
  • sécurité des hommes et des biens lesquels sont inacceptables s’ils concernent des vies humaines ;
  • de non-respect des délais, ce qui engendre des surcoûts ;
  • de mauvaise maîtrise qualité du process de fabrication.

L’analyse des risques projet est une source importante d’information pour prendre des décisions en matière de gestion des risques. Elle permet identifie et hiérarchise les risques du projet afin de les éradiquer ou minimiser pour arriver à un niveau d’assurance qualité accepté par les responsables du projet et leurs hiérarchiques.

Une bonne solution pour analyser les risques projet est de réaliser une cartographie des risques.

La cartographie des risques est un outil clé du processus de management des risques PMR qui permet de répondre aux trois premières phases du PMR, à savoir :

  • identifier et évaluer les risques ;
  • traiter les risques ;
  • suivre leur évolution.

Pour plus de détails sur le sujet lire : Comment faire une cartographie des risques ?

Les évaluations des risques sont utilisées comme une procédure complète pour les identifier. Une fois ce risque identifié, le risque est évalué. Ensuite, nous devons déterminer quelles mesures sont nécessaires pour prévenir une récurrence.

Définir les risques et leur gestion

Le risque est l’éventualité de ne pas fabriquer votre produit, respecter votre calendrier ou obtenir les ressources souhaitées en raison d’un événement imprévu ou à cause de l’absence d’un élément planifié. Tous les projets présentent leur part de risque car il est impossible de prévoir l’avenir avec certitude. Cependant, l’importance du risque augmente :

  • Avec la durée du projet;
  • Plus le délai séparant le démarrage, la préparation du projet et l’exécution des travaux est important;
  • Moins vous, votre organisation ou les membres de votre équipe avez d’expérience dans ce genre de projet;
  • Plus la technologie associée au projet est récente.

Les différents types de risques dans une entreprise

  • Les risques négatifs, également appelés menaces, peuvent nuire à un ou plusieurs objectifs du projet (par exemple, vous empêcher de respecter un délai) ;
  • Les risques positifs, également appelés opportunités, peuvent profiter aux objectifs du projet (par exemple, vous permettre d’achever une tâche avec moins de personnel qu’escompté).
analyse des risques projet
Analyse des risques projet

Comment effectuer une analyse des risques projet ?

La démarche d’analyse des risques consiste à identifier les risques potentiels du projet et à évaluer leur impact sur le projet.

C’est un processus consistant à identifier les risques potentiels, à évaluer leurs conséquences, puis à élaborer et mettre en œuvre des plans destinés à minimiser leurs effets négatifs.

La gestion des risques ne peut éliminer les risques mais favorise la réalisation de votre projet malgré les incertitudes liées à un environnement changeant.

Alors, comment aborder les risques pesant sur votre projet dès son démarrage? Pour déterminer, évaluer et gérer les risques susceptibles de menacer votre projet, prenez les mesures suivantes :

Étape 1 : Identification des risques

La première mesure conduisant à la maîtrise des risques est leur identification. Cependant, en fonction du projet, tous les risques ne présentent pas le même danger, et partir à la chasse aux risques tous azimuts accroît la probabilité de passer à côté de certains particulièrement importants.

Comment identifier les risques de votre projet ?

Cela se fait en Repérant les facteurs de risque :

Un facteur de risque est une situation qui peut faire apparaître un ou plusieurs risques. Ce n’est pas le facteur de risque qui vous fera rater un produit, dépasser des délais ou manquer de certaines ressources. Cependant, il accroît les… risques de voir survenir un événement à l’origine de ce genre de mésaventure.

Par exemple, le fait que vous et votre organisation n’ayez jamais réalisé des projets similaires à celui qui s’annonce est un facteur de risque.

Dans la mesure où vous n’avez aucune expérience dans ce domaine, vous pouvez oublier certaines activités essentielles ou sous-estimer le temps et les ressources nécessaires pour les mener à bien. Ce n’est pas parce que vous n’avez aucune expérience que vous allez forcément rencontrer ces problèmes, mais cela accroît la probabilité.

Dans votre matrice des risques, vous devez être au courant de la prévention des risques et des mesures correctives. Par conséquent, vous devez connaître la nature du risque.

Comment Identifier les risques associés aux facteurs de risque ?

Une fois les facteurs de risque repérés, la prochaine étape de votre évaluation est d’identifier précisément les risques associés à chacun de ces facteurs. Une fois ces informations en votre possession, vous pouvez déterminer les conséquences de chaque risque pour votre projet et décider de la marche à suivre pour le gérer.

Étape 2 : Évaluer les risques

Les conséquences prévues d’un risque dépendent de l’effet de ce dernier s’il se concrétise et de la probabilité qu’il devienne une réalité. Faites le tour des conséquences prévues des différents risques afin de choisir ceux à gérer en priorité et ceux à laisser de côté. Cette section vous indique comment déterminer la probabilité de voir un risque donné toucher votre projet et comment évaluer l’ampleur de ses conséquences.

La décision de gérer proactivement un risque doit être précédée d’une évaluation de la probabilité que ce risque se matérialise. Utilisez l’une des méthodes suivantes pour décrire les «chances » qu’un risque devienne réalité :

✓ Probabilité de survenue : la probabilité est un chiffre entre 0 et 1,0, 0 signifiant qu’une situation ne se produira jamais et 1,0 signifiant qu’elle surviendra systématiquement. (Vous pouvez également exprimer la probabilité sous forme de pourcentage, 100 % signifiant que la situation surviendra systématiquement) ;

✓ Classer les risques en catégories : évaluez la probabilité en classant les risques en différentes catégories : élevé, moyen et faible ou toujours, souvent, parfois, rarement et jamais ;

✓ Classer les risques par ordre de probabilité : le premier est le plus susceptible de se concrétiser, puis vient le deuxième, et ainsi de suite;

✓ La probabilité relative que les risques deviennent réalité : si vous avez deux risques potentiels, vous pouvez exprimer la probabilité de survenue de l’un par rapport à celle de l’autre.

Par exemple, vous pouvez déclarer que le premier risque a deux fois plus de chances de se produire que le second.

Si vous possédez des données objectives sur le nombre de fois qu’un risque est devenu réalité par le passé dans des situations similaires, employez la première méthode de la liste précédente pour fixer la probabilité qu’il se reproduise dans le futur. Si aucune information objective n’existe, utilisez l’une des trois autres méthodes, en vous fondant sur une opinion personnelle.

Étape 3 : Préparer un plan de gestion des risques

Un plan de gestion des risques établit les stratégies destinées à réduire au minimum les effets négatifs d’imprévus touchant votre projet. Élaborez votre plan de gestion des risques lors de la phase d’initialisation et de planification, puis affinez-le au moment de la préparation à l’exécution des travaux. Voici les éléments à intégrer à votre plan :

  • Les facteurs de risque ;
  • Les risques associés ;
  • Votre évaluation de la probabilité que les risques deviennent réalité et les conséquences relatives à chaque risque ;
  • Votre plan de gestion des risques sélectionnés ;
  • Votre plan pour informer les gens sur ces risques tout au long de votre projet.

Qu’est-ce qu’une matrice des risques en gestion de projet ?

Une matrice d’évaluation des risques, également connue sous le nom de matrice des risques de probabilité et de gravité, est conçue pour vous aider à minimiser la probabilité d’un risque potentiel afin d’optimiser les performances du projet .

Essentiellement, une matrice des risques est une représentation visuelle des risques affectant un projet pour permettre aux entreprises de développer une stratégie d’atténuation.

Grille d’évaluation des caractéristiques des méthodes analytiques
Grille d’évaluation des caractéristiques des méthodes analytiques

Avantages d’une matrice d’évaluation des risques

Lorsqu’elle est utilisée correctement, une matrice des risques

  1. Identifier les résultats de l’événement qui doivent être priorisés ou regroupés pour une enquête plus approfondie
  2. Fournir une bonne représentation graphique des risques à travers un projet/une tâche
  3. Simplifie le processus de gestion des risques
  4. Aider à identifier les domaines de réduction des risques
  5. Fournir une analyse des risques rapide et relativement peu coûteuse
  6. Permettre une analyse plus détaillée pour se concentrer sur les zones à haut risque

Identifiez les risques du projet

Pour utiliser vos matrices des risques, il est important que l’évaluation des risques soit complète et présente tous les facteurs de risque qui pourraient avoir une incidence sur votre travail. Pour être conscient de ces risques, la portée des travaux sera cruciale pour la réalisation des objectifs du projet en détail. Veuillez garder à l’esprit les contraintes budgétaires

Les contraintes budgétaires Utilisez la portée du travail pour guider votre réflexion. Comment je peux commencer ? Ne craignez pas et n’utilisez pas de cartes heuristiques et de techniques de brouillage d’étoiles pour déterminer si le risque est le plus élevé dans la vie.

Déterminez la gravité des risques

Lorsque vous créez votre matrice des risques, définissez les paramètres de la gravité et de la probabilité du risque. Lorsqu’il est temps d’énumérer tous vos facteurs de risque dans votre régime, inscrivez-les en fonction de ces critères. Examinez d’abord toutes les questions ci-dessus et posez-vous la question suivante :

Quel sera pour moi le pire résultat de ces actions? Énumérez quelques-uns des plus gros dommages qu’une menace potentielle causera? Comment pouvons – nous surmonter cela? Comment puis-je déterminer si mon niveau de risque est le plus élevé ?

Parfois, il n’y a pas de moyen facile d’évaluer l’impact du risque.

Hiérarchisez les risques et prévoyez des mesures

Un risque est un vecteur à deux composantes :

  • une évaluation quantifiée de la gravité des conséquences d’une situation dangereuse ou d’un danger ;
  • la probabilité d’occurrence de cette situation dangereuse issue d’une combinaison ou d’un enchaînement d’événements (cause).

Il s’agit de réaliser deux échelles de quantification :

Exemple de la gravité des conséquences ( à 4 niveaux) :

  • Négligeable = 1
  • Grave= 2
  • Critique = 3
  • Catastrophique = 4

la probabilité d’occurrence aussi sera de (4 niveaux) :

  • Improbable = 1
  • Rare= 2
  • Occasionnel = 3
  • Probable = 4

L’indice de criticité des risques

L’indice de criticité est défini par la formule : Indice de criticité = Gravité x Probabilité (intersection dans la matrice)

Matrice de criticité
Cours CNAM de Jacques Printz « Management de projet pour ingénieur -
La gestion et la maîtrise des risques dans les projets »
Matrice de criticité
Cours CNAM de Jacques Printz « Management de projet pour ingénieur –
La gestion et la maîtrise des risques dans les projets »

La hiérarchisation des risques est mise à jour mensuellement et validée par le chef de projet.

Estimez la probabilité des risques – Tableau d’évaluation des risques

Une fois l’évaluation de la gravité du risque terminée, la moitié de l’équation d’analyse du risque est terminée. Cela permet d’établir le tableau d’évaluation des risques.

matrice des risques
Comment faire une analyse des risques projet ? Méthode 1

Tableau d’évaluation des risques

Le tableau d’évaluation des risques est composé de trois éléments principaux. Les deux dimensions du tableau sont la probabilité et l’impact. La probabilité est l’éventualité qu’un risque particulier se produise réellement. La deuxième dimension, l’impact, est l’effet sur le projet si un risque particulier se produit. Le dernier élément du tableau d’évaluation des risques est l’évaluation, où la gravité de la probabilité et de l’impact est classée.

Les cotes peuvent être codées par couleur (vert, jaune, rouge), numérotées (1-3) ou verbales (faible, moyen, élevé). Enfin, chaque risque peut ensuite être classé par rapport à tous les autres risques. Un classement est une comparaison de plusieurs risques sur la base de leur probabilité et de leur impact respectifs ; les éléments classés comme plus risqués doivent faire l’objet d’une plus grande attention.

Matrice d'évaluation des risques
Comment faire une analyse des risques projet ? Méthode 2

Exemple d’évaluation des risques

Une nouvelle aire de jeux est en cours de construction dans un parc local, et un chef de projet a été chargé de superviser le projet. Dans le cadre des principes de bonne gestion de projet, il souhaite effectuer une évaluation des risques en utilisant la matrice de probabilité et d’impact pour évaluer et classer les risques.

Le chef de projet a dressé une liste des risques possibles pour son projet, un processus connu sous le nom d’identification des risques.

Les trois risques identifiés sont les suivants :

  • Un retard dans l’expédition du toboggan vers le parc pour son installation.
  • une augmentation du coût des pièces par rapport au budget initial
  • ne pas satisfaire l’inspection de sécurité de la ville après la construction.

Après avoir identifié les risques, le chef de projet évalue chaque risque en fonction de sa probabilité et de son impact. La gravité la plus faible est 1 et la plus élevée est 3.

Risque Probabilités Impact
Retard dans l’expédition du toboggan2 : L’entrepôt local a connu des retards1 : On peut travailler sur d’autres parties de l’aire de jeux.
Augmentation du coût des pièces3 : Les coûts sont supérieurs à ceux prévus au budget1 : Les augmentations de coûts ne sont pas idéales, mais l’écart prévu par rapport au budget devrait être faible.
Ne satisfait pas à l’inspection de sécurité de la ville2 : La ville a des exigences strictes en matière de sécurité3 : Ne pas approuver serait préjudiciable. Apporter des changements serait coûteux.

Après avoir évalué chaque risque, le chef de projet peut maintenant classer les risques en additionnant les scores de probabilité et d’impact. Les risques classés comme plus graves feront l’objet d’une attention prioritaire et de plans d’atténuation plus détaillés.

Niveau de risque 5 : ne pas satisfaire à l’inspection de sécurité de la ville après la construction.
Niveau de risque 4 : Augmentation du coût des pièces par rapport au budget initial.
Niveau de risque 3 : retard dans l’expédition du toboggan au parc pour l’installation.

Exemple des méthodes d’analyse des risques projet

Si vous souhaitez effectuer une analyse des risques, vous pouvez choisir parmi plusieurs méthodes, dont les suivantes :

Bow tie  Analyse du nœud papillon : une méthode de quantification du risque

L’analyse des risques du nœud papillon est une méthode d’analyse des risques utilisée pour gérer et réduire les risques. Vous commencez ce processus en observant un risque potentiel et en le divisant en deux catégories : une qui comprend tous les facteurs contributifs potentiels et une qui énumère toutes les conséquences potentielles. À partir de là, vous pouvez créer de nouvelles pratiques qui traitent chacune des causes et des conséquences potentielles.

Delphi

La technique Delphi est une méthode d’analyse des risques similaire au brainstorming, mais la différence est que la technique Delphi s’appuie fortement sur l’utilisation d’avis d’experts tout au long du processus. Ces opinions permettent d’évaluer, d’identifier et d’analyser les risques individuellement. À partir de là, chaque expert examine les autres risques pour créer un registre des risques, qui peut inclure tous les risques potentiels et leurs conséquences.

Analyse de l’arbre de décision

La méthode d’analyse par arbre de décision aide les personnes et les entreprises à déterminer le meilleur plan d’action dans un scénario. Pour mettre en œuvre cette méthode, les entreprises commencent par analyser une proposition de décision et dressent la liste des différents résultats potentiels de cette décision. Une fois que vous avez dressé la liste de tous les résultats potentiels, ainsi que leur probabilité de survenance, il est alors possible de décider du meilleur plan d’action pour chaque question.

La méthode AMDEC

La méthode AM DEC (analyse des modes de défaillance, de leurs effets et de leur criticité) est à utiliser pour identifier et classer les risques.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut