Notez cette article

Système de management : plan de transition iso 9001

Plan de transition iso 9001 version 2015 : Réussir son plan de transition ISO 9001 version 2015 est un challenge pour toute entreprise certifiée ISO 9001 : 2008 depuis la publication de la nouvelle version de cette norme entrée en vigueur en septembre 2015. Disposant d’une période de deux ans pour adapter leur système de management de la qualité (SMQ). D’autant plus une préparation anticipée permettra aux entreprises de mettre en place les changements nécessaires de manière progressive pour être prêt lors de leur audit de renouvellement.

Les différences entre les versions 2015 et 2008

Les différences importantes entre l’ISO 9001:2015 et la version actuelle ISO 9001:2008 :

  • D’abord, le risque comme base du système de management. Plutôt qu’une approche « taille unique », la norme permet à l’organisation d’analyser ses risques afin de planifier un système de management de la qualité le plus approprié possible.
  • Une perspective élargie des risques et la gestion des opportunités par le biais de la détermination et le contrôle systématique du contexte des affaires, ainsi que des attentes et besoins des parties intéressées. D’autant plus, ceci fournit une meilleure opportunité d’améliorer le système de management de la qualité et sa capacité à atteindre les résultats escomptés.
  • Ensuite, le renforcement du leadership et de l’engagement de la direction à assumer la responsabilité de l’efficacité du système de management de la qualité.
  • Aussi une place plus importante est donnée aux objectifs pour générer l’amélioration et à la planification pour la réalisation des objectifs.
  • En outre, les exigences relatives aux ressources nécessaires sont regroupées et plus exhaustives.
  • Par ailleurs, la norme s’intéresse de manière plus détaillée à la maîtrise des processus, produits et services externalisés. Donc, cela reflète le contexte dans lequel les organisations opèrent aujourd’hui : un environnement avec des processus externalisés et des chaînes d’approvisionnement plus complexes.
  • Enfin, La planification et la gestion du changement sont accentuées, y compris les changements requis dans les processus et les changements nécessaires au système de management.

Principes de Management de la qualité :

La nouvel version de la norme repose sur 7 principes au lieu de 8 principes :

08 principes
Ecoute client
Leadership
Implication du personnel
Approche processus
Management par approche système
Amélioration continue
Approche factuelle pour la prise de décisions
Relations mutuellement bénéfiques avec les fournisseurs
07 principes
Orientation client
Leadership
Implication du personnel
Approche processus
Amélioration
Prise de décisions fondées sur des preuves
Gestion des relations avec les parties intéressées.
plan de transition iso 9001 leadership
Leadership

Processus de certification

En fait, la certification est le moyen d’attester, par l’intermédiaire d’un tiers certificateur, de l’aptitude d’un organisme à fournir un service, un produit ou un système conformes aux exigences des clients et aux exigences réglementaires.

Donc, le processus de certification ISO 9001 (voir ci-dessous) permet de vérifier que le système qualité est conforme aux exigences de l’ISO 9001 mis en œuvre, entretenu et efficace. La certification ISO 9001 est délivrée pour une durée de 3 ans, mais un audit de suivi est prévu chaque année. A l’issue de ces trois ans, un nouveau cycle de certification recommence.

plan de transition iso 9001 version 2015
Processus de certification

Le tout 1er audit, appelé audit initial, est réalisé en 2 étapes :

  • Premièrement, étape 1 consiste en une revue documentaire, pour vérifier que le système qualité est défini conformément à la norme
  • Ensuite, l’étape 2 est la réalisation des entretiens sur site

La norme ISO 9001 décrit les dispositions à prendre dans l’entreprise pour mettre en œuvre un système de management de la qualité, afin de :

  • En premier lieu, Démontrer qu’elle est apte à fournir régulièrement un produit ou un service conforme aux exigences de ses clients.
  • Ensuite, Satisfaire ses clients par l’application efficace du système, qui inclut les processus pour l’amélioration continue et la prévention des non-conformités.
  • En dernier lieu, Ces dispositions sont pour le client l’assurance de la qualité. Alors, les exigences de la norme constituent un référentiel qui est reconnu mondialement.

Lecture de la norme et le plan de transition iso 9001 version 2015

La version 2015 de la norme ISO 9001 vient affirmer les fondements et bonnes pratiques d’une démarche qualité (reprise d’un grand nombre d’exigences de la version 2008). Donc cette évolution est l’opportunité d’introduire des pratiques pertinentes et profitables. Par exemple veuillez trouver ci-après un schéma reprenant chapitre par chapitre la nouvelle structure de la norme ISO 9001 version 2015. Les pastilles vertes, oranges et rouges vous indiquent le degré de nouveauté de chaque chapitre. [ AFNOR]

système de management
Système de management de la qualité – Source AFNOR

Plan de transition iso 9001 – la transition et ces étapes

L’organisation ISO a déclaré que la période de transition prendra trois ans, afin que les organisations peuvent obtenir leurs certificats ISO 9001: 2008 ou des audits de surveillance selon l’ancienne version jusqu’au 23 Septembre 2018.

Bien que ce soit un calendrier très décent, de nombreuses organisations vont essayer à rattraper les changements beaucoup plus tôt pour démontrer qu’ils sont en phase avec le monde et obtenir un avantage concurrentiel.

Si vous avez obtenu la certification avant le 23 septembre 2015, vous aurez vos audits de surveillance selon la révision de 2008, mais votre vérification de re-certification sera menée selon la révision de 2015.

Si vous obtenez votre certificat selon la révision de 2008 après le 23 septembre 2015, vous aurez trois ans pour passer à la nouvelle version.

Alors, en examinant les exigences de la norme ISO 9001 version 2015 et la démarche qualité nous pouvons cites 12 étapes de transition afin de déduire un meilleur plan de transition iso 9001.

Étapes de transition

Etape 1

Premièrement, définir le contexte de l’organisation. Il s’agit d’une nouvelle exigence qui requiert une attention particulière car elle constitue la base de notre nouveau système de management de la qualité.

Etape 2

Ensuite énumérez toutes les parties prenantes. Bien qu’elle appartienne à la même clause que Contexte de l’organisation, elle est quelque chose de nouveau et doit être soigneusement étudiée. Alors toutes les parties intéressées et leurs attentes identifiées aideront l’organisation à ajuster son orientation stratégique.

Etape 3

Ensuite, examiner la portée du SMQ. La transition est un bon moment pour examiner la portée actuelle de notre SMQ, car la crédibilité de notre système de management de la qualité en dépend.

Etape 4

Démontrer le leadership. Les exigences sont presque les mêmes que celles de l’engagement de la direction dans la version précédente, et la nouvelle version met encore plus l’accent sur le leadership. Faire preuve de leadership en assumant la responsabilité du SMQ, en fournissant des ressources et en établissant une politique qualité et des objectifs qualité.

Etape 5

Aligner les objectifs du SMQ avec la stratégie de l’entreprise. Notre SMQ doit être compatible avec l’orientation stratégique de l’entreprise, les objectifs de qualité doivent viser dans le même sens que les autres activités de l’entreprise. La création les plans est nécessaire pour atteindre les objectifs, et c’est l’exigence de la nouvelle version.

Etape 6

Évaluer les risques et les opportunités. Selon la nouvelle version, les risques et opportunités doivent être abordés. Ils mettent l’accent sur la capacité de l’organisation à atteindre les résultats escomptés des, mais aussi sur d’autres parties du système telles que le contexte de l’organisation et les obligations de conformité. Après l’évaluation des risques et opportunités, il devrait également y avoir des plans pour y remédier

Etape 5

Contrôle des informations documentées. Ce nouveau terme se réfère à la fois aux procédures et aux dossiers. En plus d’aligner vos anciennes procédures sur les nouveaux numéros de clause. Utiliser le processus de transition doit amélioré votre documentation existante. Les exigences en matière d’actions préventives n’existent plus (les actions préventives sont devenues partie intégrante du processus d’évaluation des risques), de sorte que vous pouvez décider de supprimer ou non cette procédure .pour cela on peut lister des informations documentées exigée par ISO 9001 version 2015.

Etape 6

Contrôle opérationnel. La nouvelle version nécessite un meilleur contrôle des processus, y compris des critères opérationnels et des contrôles de mise en œuvre des processus selon ces critères.

Etape 7

Tout d’abord examiner le processus de conception et de développement. La conception et le développement doivent être définis plus en détail. Nous devons définir les responsabilités, les contrôles, les intrants et les sortants, et aussi comment nous allons gérer les changements dans le processus de conception et de développement, c’est-à-dire qui examinera les résultats des changements, qui est autorisé à effectuer les changements et quelles actions doivent être prises pour prévenir les impacts négatifs.

Etape 8

Contrôle des prestataires externes. Les Achats dans la version 2008 est maintenant appelé Contrôle des processus, des produits et des services fournis de l’extérieur. Nous devons assurer que les processus, les services et les produits fournis à l’externe sont conformes à aux exigences. Cela signifie que nous devons déterminer les contrôles, leur type et leur étendue. Ainsi que les informations à fournir au fournisseur. Fondamentalement, nous devons entreprendre toutes les activités nécessaire. Et cela pour s’assurer que notre fournisseur va livrer ce que nous attendons de lui.

Etape 9

Évaluation de la performance. Alors, cela signifie que nous devons déterminer ce qui doit être surveillé, comment et à quelle fréquence. L’objectif est d’évaluer la performance et l’efficacité de notre système de management de la qualité. Si nous connaissons les principaux indicateurs de performance, ce changement sera facile pour nous..

Etape 10

Mesures et rapports. La nouvelle version de la norme met fortement l’accent sur l’importance de la mesure et des rapports. Notamment en ce qui concerne l’évaluation des performances susmentionnées, mais aussi l’audit interne et la revue de direction doivent être alignée sur la nouvelle version de la norme. Bien que les techniques de leur mise en œuvre demeurent les mêmes. Alors les éléments d’entrée de la revue de direction et les exigences devant faire l’objet d’une
vérification au cours de l’audit interne.

Actualisation d’un système déjà certifié : plan de transition iso 9001 version 2015

Chapitre : 1 – Gouvernance

plan de transition iso 9001 version 2015

  • En premier lieu, identifier ses parties intéressées pertinentes, la chose principal dans le plan de transition iso 9001
  • Ensuite, déterminer son contexte et les enjeux externes et internes.
  • Puis établir l’orientation stratégique de l’organisme avec les objectifs processus qui en découle.
  • Aussi rechercher les risques et opportunités,
  • Il y a aussi le devoir de revoir sa politique qualité, pour mieux prendre en compte le contexte, les risques et opportunités et l’orientation stratégique de l’organisme,
  • En outre, établir un plan de communication incluant les nouvelles exigences de communication pour la direction,
  • Enfin faire évoluer la revue de direction pour intégrer les nouvelles exigences importantes das le plan de transition iso 9001

Responsable :

Directeur générale et responsable qualité.

Chapitre : 2 – Des processus métier de l’organisme

plan de transition iso 9001 version 2015

Si l’organisme est déjà certifié ISO 9001 : 2008, il pratique déjà une veille sur les exigences clients, contractuelles, légales et réglementaires.

Donc, rien de nouveau, si ce n’est de s’assurer que cette veille est régulièrement actualisée et que l’identification de la conformité et des actions à réaliser pour atteindre cette conformité sont régulièrement tenues à jour.


Processus de conception et développement Un organisme déjà certifié ISO 9001 : 2008 et qui conçoit ou développe ses produits et services, ou une partie de ceux-ci, a déjà développé un processus de conception et développement. Cet organisme doit désormais prendre en compte de nouvelles données d’entrée du processus de conception et développement, qui n’existaient pas dans la version 2008 de l’ISO 9001, comme :

Les risques et opportunités liés au produit et service à concevoir, et les défaillances éventuelles du produit et service .
Processus de production, de prestation de service et activités après livraison


Un organisme déjà certifié ISO 9001 : 2008 a déjà développé ce processus. Il suffira d’introduire et de tenir compte des risques et opportunités liés aux activités de ces processus, si ce n’est pas déjà fait.

Non-conformités produits.

La nouvelle version de l’ISO apporte une simplification dans le traitement des non-conformités produits et services, en désignant distinctement les actions à réaliser. Toutefois, des nouvelles notions sont désormais à prendre en compte, comme l’impact de non-conformité sur les exigences des produits et services, qui étaient jusque-là prise en compte, mais de manière plus informelle, pour résoudre la non-conformité. Une fiche non-conformité a mettre a jour selon l’ISO 9001 : 2015.

Responsable : Pilotes processus et responsable Qualité et directeur

Chapitre : 3 – Clients

plan de transition iso 9001 version 2015

Quelques changements sont apportés sur le thème de la communication client dans l’ISO 9001 : 2015, L’on parle non seulement de connaître le niveau de satisfaction client, mais aussi de connaître l’avis et l’opinion du client sur les produits et services et sur l’organisation elle-même, c’est à dire l’entité, l’entreprise,
l’association.


L’ISO 9001 : 2015 introduit la notion d’exigences spécifiques concernant les actions d’urgence, sur lequel il convient si nécessaire
de communiquer avec le client.
L’ISO 9001 : 2015 demande également de prendre en compte un éventuel travail collaboratif avec le client. présente quelques
situations de communication en fonction de la phase d’interaction de l’organisme avec le client.

Responsable :

Responsable qualité

Chapitre : 4 – ressources connaissance et compétences

Plan de transition vers la version 2015

Rien de très nouveau dans ce chapitre concernant les organisations déjà certifiées en ISO 9001:2008, si ce n’est d’introduire de façon
plus significative encore l’approche risques et opportunités en ce qui concerne l’identification, le suivi et l’amélioration des ressources des processus et la gestion organisationnelle des connaissances ainsi que la
notion de disponibilité de ces ressources.

Responsable :

Directeur générale et responsable qualité

Chapitre : 5 – Risques et opportunités

En matière de gestion des risques, tout est à faire, à moins que…. En effet, l’ISO 9001 : 2015 se caractérise, entre autres, par une prise en
compte beaucoup plus claire des risques et opportunités que la version 2008. Et, certaines organisations ont commencé à gérer les risques
qualité, à l’instar des risques environnementaux, santé & sécurité et d’autres pas.

Donc selon le degré d’avancement de votre organisation, en matière d’identification, de hiérarchisation et de gestion des risques, le travail à réaliser pour se mettre en conformité par rapport aux exigences de l’ISO 9001 : 2015 est plus ou moins grand.

Responsable :

Pilotes processus et responsable qualité

Chapitre : 6 – Externalisation de processus de fonction de mission et d’équipement

L’externalisation d’activité, de processus, de missions, de fonctions était déjà envisagée et présente dans la version 2008 de l’ISO 9001.
L’organisme doit donc continuer ou renforcer sa maîtrise sur ses prestations externes et en apporter la preuve.


L’ISO 9001 : 2015 va toutefois plus loin dans les exigences d’identification, de gestion, de maîtrise et de vérification des performances des prestataires externes.


Nous conseillons donc vivement de revoir tous ces points à la lumière des nouvelles exigences indiquées dans ce chapitre ,en particulier lors
du renouvellement des contrats, des avenants ou de la recherche de nouveaux prestataires externes.

Responsable :

Responsable qualité et direction générale

Chapitre : 7 de performance et amélioration

Rien de nouveau pour ce chapitre sur les performances et l’amélioration, si ce n’est de prendre en compte les résultats de l’analyse des risques et des opportunités au niveau des processus ainsi qu’au niveau du système de management dans son ensemble et d’aborder ces thèmes et leur amélioration en revue de direction. Il est donc nécessaire de rechercher les risques et opportunités au niveau des
processus puis d’intégrer ces thèmes à la revue de processus.

Responsable :

Directeur générale et Responsable qualité

Chapitre : 8 système de management de la qualité

Rien de bien nouveau quant à la gestion et la maîtrise globale du système de management de la qualité, qui privilégie toujours la méthode Plan Do, Check, Act, si ce n’est de prendre en compte bien sûr, la notion de risques et opportunités dès la planification du système.

Responsable :

Responsable qualité

Chapitre : 9 informations documentées interne et externe

Plan de transition iso 9001 version 2015

Pour un organisme certifié ISO 9001 : 2008, la gestion documentaire fait déjà partie intégrante de la « culture » de l’organisme. L’ISO 9001 :
2015 désigne « informations documentées » ce qui était appelé « documents » et « enregistrements ».


Certaines informations documentées telles que le « manuel qualité » ne sont plus une obligation dans la version 2015. L’organisme décide donc s’il continue à tenir à jour ce document dans le système de management de la qualité en fonction de l’utilité réelle de cette
information documentée.


En effet, pour certaines organisations, le manuel qualité est devenu au fil du temps une plaquette commerciale et de communication en
direction des parties intéressées ou des informations écrites destinées aux nouveaux embauchés et parfois un document réalisé à la
seule finalité de l’ISO 9001 pour l’obtention du certificat.


Attention toutefois, la politique qualité et le domaine d’application, ainsi que les justifications, informations qui constituaient en partie le manuel qualité sont toujours des informations documentées obligatoires de l’ISO 9001 : 2015. L’auditeur ne demandera plus
le manuel qualité, mais la politique qualité, le domaine d’application et ses justifications de non applicabilité.


Dans les informations documentées obligatoires, la version 2015 demande plus nettement que la version 2008, un « focus » sur
les résultats obtenus et les actions décidées.
Certaines informations documentées peuvent donc s’alléger en ne présentant que ces points de résultats, les conclusions, les plans d’action, les objectifs, les nouvelles exigences….fruits des revues, des réunions, des communications….


Ce sont, en effet, sur ces informations que s’appuie réellement la boucle d’amélioration continue.
La nouvelle version de l’ISO 9001 permet donc à chaque organisme de revoir tout son système documentaire, de l’adapter pour en conserver le juste nécessaire.

Responsable : Responsable qualité et pilote processus

Conclusion

La norme ISO 9001 est un outil de développement stratégique et opérationnel. IL représentant une base efficace pour la mise en place des démarches qualité. Donc la toute nouvelle version 2015 de l’ISO 9001 pose de nouvelles bases, pour construire et déployer un SMQ. Aussi elle renforce certaines exigences clés sans en révolutionner les concepts directeurs de la version 2008.

source : Imed BOUZOUIDA

Cet article a 2 commentaires

  1. Avatar of Djeridi
    Djeridi

    C’est très intéressant …..

Laisser un commentaire

laghouati

Laghouati Mohame El Amine Ingénieur d'état