Notez cette article

Les entreprises font face à un environnement en constante évolution et à des risques environnementaux qui peuvent avoir un impact significatif sur leurs activités et leurs résultats.

Les entreprises ont des obligations en matière de responsabilité environnementale et sont tenues de respecter des règles pour éviter tout risque environnemental. Quelles sont les mesures à prendre pour gérer ces risques ?

risques environnementaux

Quels sont les risques liés à l’environnement ?

Les entreprises sont confrontées aux effets de l’incertitude des risques environnementaux, qui peuvent entraîner des pertes financières, des surcoûts et des retards dans la réalisation des objectifs.

Selon la norme ISO 31000 : 2009, le risque se définit comme la possibilité qu’un événement survienne et dont les conséquences (ou effets de l’incertitude) pourraient affecter les personnes, les actifs d’une entreprise, son environnement, ses objectifs ou sa réputation. Par conséquent, les «risques environnementaux» sont associés à des sources et des effets qui ont une dimension environnementale et peuvent être divisés en deux catégories: ceux générés par l’entreprise elle-même (risques externes) et ceux provoqués par des causes extérieures (internes).

Les risques internes incluent les impacts sur l’environnement tels que l’air, l’eau, les sols et même le bruit. Les risques externes comprennent les catastrophes naturelles telles que les inondations ou mouvements de terrain ainsi que des accidents extérieurs ayant une incidence négative sur l’environnement.

On peut distinguer deux grandes catégories de risques liés à l’environnement:

  • Les risques que les activités humaines font peser sur l’environnement humain et naturel : risques industriels accidentels (explosions, incendies) ou diffus (pollution de l’air, de l’eau ou du sol), accidents nucléaires, pollution de l’eau par les activités agricoles, etc.
  • Les risques que l’environnement naturel fait peser sur les enjeux humains et dont la dimension environnementale a un impact sur l’entreprise : rupture  de digue, les risques d’inondation, de feux de forêts, canicules, épizooties, glissement de terrain etc.
la dimension environnementale a un impact sur l'entreprise : inondation

La norme ISO 31000 : une méthodologie globale pour maitriser sa gestion des risques

La norme ISO 31000 propose une méthodologie complète pour que tout organisme puisse organiser, à son échelle, une gestion des risques composée de cinq étapes clés, de l’établissement du contexte au contrôle complet du dispositif.

La plateforme de gestion des risques liés à l’environnement pour les collectivités territoriales

La norme ISO 31000 : une méthodologie
globale pour maitriser sa gestion des
risques.
Gérer les risques environnementaux dans votre entreprise ? 1

Comment identifier les risques environnementaux ?

La première étape de l’identification des risques environnementaux est de procéder à une évaluation des risques environnementaux. Cela implique de recueillir des informations sur les processus opérationnels, l’élimination des déchets, les émissions, la consommation d’eau et toute autre source potentielle d’impact sur l’environnement. Une fois les données recueillies, les entreprises peuvent les utiliser pour identifier les problèmes potentiels et prendre des mesures pour les prévenir.

L’évaluation des risques fait partie des activités de planification du système de management environnementale SME.

La norme iso 14001 ne contient aucune spécification quant à la procédure méthodique à utiliser pour l’analyse des risques et opportunités. Il existe un large éventail de méthodes, allant d’un registre des risques tabulaire à la gestion systématique des risques selon la norme ISO 31000 ou ONR 49001 et suivants. L’organisation doit définir elle-même la portée de l’approche.

Article : Mesures pour faire face aux risques et opportunités ISO 14001

Un guide sur les risques environnementaux peut aider à identifier les différents facteurs pouvant affecter l’environnement et à prendre des mesures adéquates pour les gérer.

L’élaboration de politiques et de procédures visant à prévenir ou à atténuer les risques devrait être une priorité pour toute entreprise. Commencez par identifier les risques environnementaux potentiels auxquels vous pouvez être confronté, tels que les catastrophes naturelles, la pénurie d’eau ou les changements de réglementation.

À partir de là, créez des stratégies pour traiter chaque problème et planifiez la manière de maintenir la conformité avec les réglementations applicables.

En outre, intégrez les plans dans votre programme de gestion des risques au niveau de l’entreprise, parallèlement aux autres politiques de l’entreprise. Cela vous aidera à établir des routines et des processus qui pourront être utilisés rapidement si un risque environnemental se produit.

Quels sont les avantages des politiques environnementales pour les entreprises ?

La politique environnementale est un engagement personnel et le principe directeur d’une organisation, qui s’oriente vers l’environnement. Il précise pourquoi et comment l’organisation s’est engagée en faveur de l’environnement.

Les questions environnementales généralement abordées par la politique environnementale comprennent (sans s’y limiter) la pollution de l’air et de l’eau, la gestion des déchets, la gestion des écosystèmes, la protection de la biodiversité, la protection des ressources naturelles, de la faune et des espèces menacées, et la gestion de ces ressources naturelles pour les générations futures.

La mise en œuvre de politiques environnementales dans une entreprise peut présenter un certain nombre d’avantages, allant de l’amélioration de la réputation et l’image de marque de l’entreprise à la réduction des coûts énergétiques.

Outre les avantages environnementaux, la mise en œuvre de politiques environnementales peut également permettre de réaliser des économies à long terme, ainsi que d’améliorer la gestion des ressources et la réponse aux catastrophes naturelles.

Les entreprises qui accordent la priorité à la durabilité sont souvent récompensées de leurs efforts par une fidélisation accrue de la clientèle, un engagement et un taux de rétention plus élevés des employés, et une meilleure rentabilité.

Mettre en œuvre des stratégies de prévention et de réduction des risques


Les démarches de prévention et de réduction des risques peuvent contribuer à atténuer les effets des risques environnementaux. Ces stratégies peuvent consister à modifier la conception des processus et des produits, à améliorer la technologie et à compléter ou remplacer les processus traditionnels par de nouveaux.

En outre, envisagez d’investir dans une assurance pour protéger votre entreprise contre les événements catastrophiques. Cela peut s’avérer particulièrement utile si vos installations sont vulnérables aux inondations ou aux conditions météorologiques extrêmes. En prenant des précautions et en évitant les investissements risqués, vous protégerez votre entreprise contre ces menaces environnementales.

Quelles sont les deux catégories d’impacts environnementaux ?

L’aspect ou l’impact environnemental peut avoir un ou plusieurs effets sur l’environnement, c’est-à-dire provoquer une modification défavorable ou favorable de l’environnement. Un effet environnemental néfaste est par exemple la pollution de l’air ou l’extraction de matières premières. Un impact environnemental bénéfique est la conservation des ressources, l’amélioration de la qualité de l’eau ou du sol. (ISO 14004, p. 52).

De ces aspects environnementaux, l’organisation doit tirer les aspects environnementaux significatifs :

  • au moyen de critères définis, ces derniers contrôlées ou influencées par l’organisation tout au long du cycle de vie,
  • en tenant compte des changements/nouveaux développements/ situations d’urgence.

Les impacts environnementaux peuvent être classés en deux catégories principales: les impacts directs et les impacts indirects. Les impacts directs peuvent être attribués directement à l’activité d’une entreprise, tels que les rejets chimiques ou le bruit.

Les impacts indirects, cependant, sont ceux qui sont causés par des activités plus larges ou indirectes, comme un changement climatique global ou la déforestation à grande échelle.

Maitriser les risques environnementaux au sein de votre entreprise

Les conséquences des risques environnementaux peuvent être graves et comprendre des amendes, des poursuites judiciaires et des dommages à la réputation on parle de la responsabilité environnementale.

Pour maîtriser les risques environnementaux et gagner la confiance des assureurs et des banques :

Les accidents environnementaux coûtent souvent chers. La mise en place d’un SME devrait permettre d’éviter de nouveaux accidents en prenant des mesures préventives ou en empêchant l’extension du problème s’il a lieu. 

Les assureurs et les banques s’intéressent également à la situation environnementale des entreprises avec lesquelles ils élaborent des contrats. La certification ISO 14001 ou l’enregistrement EMAS de votre entreprise devrait donner confiance à vos assureurs: les primes d’assurance pourraient ainsi être réduites. 

Les banques s’interrogent également sur la politique environnementale des entreprises avant d’octroyer un prêt. Une certification ISO 14001 ou un enregistrement EMAS devrait faciliter l’octroi du prêt.

Les exemples de risques environnementaux auxquels votre entreprise peut être confrontée

Selon le type d’entreprise et les services ou produits qu’elle offre, votre société peut être exposée à divers risques environnementaux. Il peut s’agir des dommages causés dus à des catastrophes naturelles telles que des inondations, des tempêtes ou des ouragans ; de responsabilités civile et juridiques liées à la pollution ou à la contamination de l’air, du sol ou de l’eau ; de risques sanitaires découlant de l’exposition à des matières dangereuses ; et de pertes financières liées aux coûts de nettoyage à long terme.

Autres exemple de risques environnementaux :

  • Les contaminants atmosphériques
  • Déchets dangeureux et toxiques
  • Rayonnement
  • Micro-organismes et plantes pathogènes
  • Pesticides
  • Métaux lourds
  • Produits chimiques dans les produits de consommation
  • Températures extrêmes et phénomènes météorologiques
  • Les risques environnementaux les plus courants pour la santé sont la pollution de l’air et de l’eau.

Laisser un commentaire

laghouati

Laghouati Mohame El Amine Ingénieur d'état