Notez cette article

Introduction

Cette article décrit les exigences du système de la norme fssc 22000 par rapport aux organismes de certification agréés qui doivent vérifier le système de management de la sécurité des aliments (SMSA) ou le SMSA et le système de management de la qualité (SMQ) de l’organisation afin d’obtenir ou de maintenir la certification FSSC 22000 ou FSSC 22000-Qualité respectivement.

norme fssc 22000

Exigences de la norme fssc 22000 The audit requirements for FSSC 22000 certification

Généralités sur les exigences la norme fssc 22000 auditées par un organisme de certification

Les organisations doivent développer, mettre en œuvre et maintenir toutes les exigences décrites ci-dessous et seront être auditées par un organisme de certification agréé afin de recevoir un certificat valide.

Les exigences d’audit pour la certification de la norme FSSC 22000 sont les suivantes :

fssc 22000 qualité

Les exigences d’audit pour la certification FSSC 22000-Qualité sont les suivantes :

La liste des décisions du Conseil des parties intéressées est un document qui contient les décisions applicables au programme FSSC 22000. Ces décisions annulent ou clarifient les règles existantes du système, et doivent être mises en œuvre et appliquées pendant la période de transition définie. La liste de décisions La liste de décisions est dynamique et peut être ajustée par le Conseil des parties intéressées lorsqu’il le juge nécessaire.

Iso 22000 standard c’est quoi ?

Tant pour la certification FSSC 22000 que pour la certification FSSC 22000-Qualité, les exigences en matière de développement, mise en œuvre et le maintien du système de management de la sécurité des denrées alimentaires (SMSA) sont établies dans la norme ISO 22000:2018 « Systèmes de management de la sécurité des denrées alimentaires – Exigences pour toute organisation organisme de la chaîne alimentaire ».

iso 22000

Différences entre les normes ISO 22000 et FS22000

Le système ISO 22000 et le système FS22000 diffèrent légèrement. La certification ISO 22000 s’applique à toutes les organisations de la chaîne alimentaire. La certification FS22000 s’applique uniquement aux fabricants de produits alimentaires et est reconnue par l’Initiative mondiale pour la sécurité alimentaire (GFSI). Les exigences du système FS22000 sont constituées de la norme ISO 22000:2005 et d’un document supplémentaire, le PAS 220:2008.

Bien que la norme ISO 22000 comporte une section sur les programmes préalables (PRP), elle n’énonce pas d’exigences spécifiques quant à leur contenu. Elle confie à l’organisation la responsabilité de déterminer les éléments nécessaires des PRP. Cela contribue à rendre la norme ISO 22000 applicable à toutes les organisations de la chaîne alimentaire.

L’Initiative mondiale pour la sécurité alimentaire (GFSI) évalue les systèmes de certification ou d’enregistrement. De nombreux grands détaillants et organisations alimentaires multinationales exigent de leurs fournisseurs qu’ils utilisent un système référencé par la GFSI. Lorsque le GFSI a examiné la norme ISO 22000, il a déterminé qu’il souhaitait voir des exigences plus spécifiques pour les PRP, s’appliquant aux fabricants de produits alimentaires. L’ISO 22000 n’étant pas assez détaillée, le GFSI a contribué à la création de la spécification publiquement disponible, PAS 220, publiée par BSI. Ce document contient des exigences détaillées pour les PRP. Lorsque les deux documents sont combinés, ils constituent le système FSSC 22000, qui a été pleinement reconnu et accepté par le GFSI.

L’ISO a maintenant publié un document similaire au PAS 220, une spécification technique appelée ISO/TS 22002-1. Elle comporte les mêmes exigences que le PAS 220 et peut être utilisée par les fabricants de denrées alimentaires souhaitant se faire enregistrer selon la norme ISO 22000.

L’ISO 22000 constitue la majorité du système FS22000. Nous nous concentrerons sur ces exigences dans ce blog sur l’ISO 22000 et le FS22000, et nous ferons référence au système en tant qu’ISO 22000. N’oubliez pas que l’ISO 22000 fait partie du FS22000 et que les informations s’appliquent aux deux systèmes d’enregistrement. Pour le document PAS 220 et les exigences supplémentaires, voir notre page sur les PRP.

Pourquoi Iso 9001 – Fsscc 22000-quality?

Pour la certification FSSC 22000-Qualité, les exigences relatives au développement, à la mise en œuvre et à la maintenance du système de management de la qualité (SMQ) sont définies dans la norme ISO 9001:2015 « Système de management de la qualité – Exigences ».

Qu’est-ce qu’un Programme Prérequis (PRP) ?

Le système spécifie l’application obligatoire des spécifications techniques détaillant les programmes pré-requis (PRP) tels que référencés dans la clause 8.2 de l’ISO 22000 : 2018. Ces exigences PRP sont spécifiées dans la série ISO/TS 22002-x et/ou les normes BSI/PAS 221.


Selon la norme ISO 22000, les programmes prérequis pour la sécurité alimentaire sont l’une des conditions et activités de base nécessaires pour tout au long de la chaîne alimentaire, un environnement adapté à la production, la manipulation et la fourniture de produits finis sûrs produits, aliments sûrs pour la consommation humaine. C’est donc un outil qui permet d’assurer une alimentation préventive. Depuis plusieurs décennies, les agro-industriels, en collaboration avec les autorités sanitaires et les scientifiques, ont développé un arsenal d’outils et de réflexes qui assurent une sécurité alimentaire optimale. « 

programmes prérequis fssc 22000

FSSC 22000 Quelle sont les exigences supplémentaires ?

Management des services et des matériaux achetés

a) En complément de la clause 7.1.6 de la norme ISO 22000:2018, l’organisme doit s’assurer que, lorsque des services d’analyse en laboratoire sont utilisés pour la vérification et/ou la validation de la sécurité des denrées alimentaires, ceux-ci doivent être réalisés par un laboratoire compétent (y compris les laboratoires internes et externes, le cas échéant), qui a la capacité de produire des résultats d’essais précis et répétables en utilisant des méthodes d’essai validées et les meilleures pratiques (par exemple, participation réussie à des programmes d’essais d’aptitude, à des programmes approuvés par les autorités réglementaires ou à l’accréditation à des normes internationales telles que la norme ISO 17025).

A-propos des catégories veiller vous référer à : FSSC 22000 : Qualité et Sécurité alimentaire – définitions

b) Pour les catégories C, D, I, G et K de la chaîne alimentaire, l’exigence additionnelle suivante s’applique à ISO 22000:2018 clause 7.1.6 :
L’organisme doit disposer d’une procédure documentée pour l’approvisionnement dans les situations d’urgence afin de garantir que les produits sont toujours conformes aux exigences spécifiées et que le fournisseur a été évalué.

c) En complément de la clause 9.2 de l’ISO/TS 22002-1:2009, l’organisme doit disposer d’une politique concernant l’achat d’animaux, de poissons et de fruits de mer qui sont soumis à un contrôle des substances interdites (par exemple, les produits pharmaceutiques, les médicaments vétérinaires, les métaux lourds et les pesticides) ;

d) Pour les catégories de la chaîne alimentaire C, D, I, G et K, l’exigence supplémentaire suivante s’applique à
ISO/TS 22002-1 clause 9.2 ; ISO/TS 22002-4 clause 4.6 et ISO/TS 22002-5 clause 4 :

L’organisme doit établir, mettre en œuvre et maintenir un processus de révision pour les spécifications des produits afin de garantir une conformité continue avec la sécurité alimentaire, les exigences légales et celles des clients.

ÉTIQUETAGE DES PRODUITS

En complément de la clause 8.5.1.3 de la norme ISO 22000 : 2018, l’organisme doit s’assurer que les produits finis sont étiquetés conformément à toutes les exigences légales et réglementaires applicables dans le pays de vente prévu, y compris les exigences spécifiques aux allergènes et aux clients.
Lorsque le produit n’est pas étiqueté, toutes les informations pertinentes sur le produit doivent être mises à disposition pour assurer l’utilisation sûre de l’aliment par le client ou le consommateur.

ÉTIQUETAGE DES PRODUITS
ÉTIQUETAGE DES PRODUITS

DÉFENSE ALIMENTAIRE – FOOD DEFENSE

ÉVALUATION DES MENACES

L’organisme doit avoir mis en place une procédure documentée pour :
a) Effectuer une évaluation des menaces pour identifier et évaluer les menaces potentielles ;
b) élaborer et mettre en œuvre des mesures d’atténuation pour les menaces importantes.

PLAN

a) L’organisation doit disposer d’un plan de défense alimentaire documenté spécifiant les mesures d’atténuation couvrant les processus et les produits relevant du champ d’application du SMSA de l’organisation.
b) Le plan de défense alimentaire doit être étayé par le SMSA de l’organisation.
c) Le plan doit être conforme à la législation applicable et être tenu à jour.

ATTÉNUATION DE LA FRAUDE ALIMENTAIRE

ÉVALUATION DES VULNÉRABILITÉS

L’organisation doit avoir mis en place une procédure documentée pour :
a) effectuer une évaluation de la vulnérabilité à la fraude alimentaire pour identifier et évaluer les vulnérabilités potentielles ;
b) élaborer et mettre en œuvre des mesures d’atténuation pour les vulnérabilités importantes.

PLAN

a) L’organisation doit disposer d’un plan documenté d’atténuation de la fraude alimentaire spécifiant les mesures d’atténuation couvrant les processus et les produits entrant dans le champ d’application du SMSA de l’organisation.
b) Le plan d’atténuation de la fraude alimentaire doit être soutenu par le SMSA de l’organisation.
c) Le plan doit être conforme à la législation applicable et être tenu à jour.

a) Les organisations certifiées, les organismes de certification et les organismes de formation doivent utiliser le logo FSSC 22000 uniquement pour des activités de marketing telles que les imprimés, le site Web et tout autre matériel promotionnel de l’organisation.
b) En cas d’utilisation du logo, l’organisation doit se conformer aux spécifications suivantes :

Couleur PMSCMYKRGB#
Vert348 U82/25/76/733/132/85218455
Gris60% Noir0/0/0/60135/136/13887888a
logo fssc 22000

L’utilisation du logo en noir et blanc est autorisée lorsque tous les autres textes et images sont en noir et blanc.

c) L’organisme certifié n’est pas autorisé à utiliser le logo FSSC 22000, toute déclaration ou faire référence à son statut de certifié sur :

  • un produit ;
  • son étiquetage ;
  • son emballage (primaire, secondaire ou toute autre forme) ;
  • de toute autre manière qui implique que la norme FSSC 22000 approuve un produit, un processus ou un service.

Management des allergènes (catégories de la chaîne alimentaire c, e, fi, G, I & K)

L’organisme doit disposer d’un plan de management des allergènes documenté qui comprend :
a) une évaluation des risques couvrant toutes les sources potentielles de contamination croisée par les allergènes et ;

b) Mesures de contrôle pour réduire ou éliminer le risque de contamination croisée.

SURVEILLANCE DE L’ENVIRONNEMENT (CATÉGORIES C, I ET K DE LA CHAÎNE ALIMENTAIRE)

L’organisation doit avoir mis en place :

a) Un programme de surveillance environnementale basé sur les risques ;
b) Une procédure documentée pour l’évaluation de l’efficacité de tous les contrôles visant à prévenir la contamination de l’environnement de fabrication, ce qui doit inclure, au minimum, l’évaluation des contrôles microbiologiques et allergènes présents ;
c) Données sur les activités de surveillance, y compris l’analyse régulière des tendances.

FORMULATION DES PRODUITS (CATÉGORIE D DE LA CHAÎNE ALIMENTAIRE)

L’organisation doit avoir mis en place des procédures pour gérer l’utilisation d’ingrédients qui contiennent des nutriments qui peuvent avoir un impact négatif sur la santé animale.

TRANSPORT ET LIVRAISON (CATÉGORIE FI DE LA CHAÎNE ALIMENTAIRE)

L’organisme doit s’assurer que le produit est transporté et livré dans des conditions qui minimisent les risques de contamination.

STOCKAGE ET ENTREPOSAGE (TOUTES LES CATÉGORIES DE LA CHAÎNE ALIMENTAIRE)

a) L’organisme doit établir, mettre en œuvre et maintenir une procédure et un système de rotation des stocks spécifiés qui incluent les principes FEFO en conjonction avec les exigences FIFO.
b) b) En plus de la clause 16.2 de l’ISO/TS 22002-1:2009, l’organisme doit avoir mis en place des exigences spécifiques qui définissent le temps et la température après abattage en relation avec la réfrigération ou la congélation des produits.

MAÎTRISE DES DANGERS ET MESURES DE PRÉVENTION DE LA CONTAMINATION CROISÉE (CATÉGORIES C ET I DE LA CHAÎNE ALIMENTAIRE)

a) Pour la catégorie I de la chaîne alimentaire, l’exigence supplémentaire suivante s’applique à l’ISO 22000:2018 clause 8.5.1.3 :

L’organisme doit avoir mis en place des exigences spécifiques dans le cas où l’emballage est utilisé pour conférer ou fournir un effet fonctionnel aux aliments (par exemple, la prolongation de la durée de conservation).

b) Pour la catégorie de chaîne alimentaire CI, les exigences suivantes s’appliquent en plus de l’ISO/TS 22002- 1:2009, clause 10.1 :

L’organisation doit avoir des exigences spécifiques pour un processus d’inspection au niveau de la la stabulation et/ou à l’éviscération pour garantir que les animaux sont propres à la consommation humaine ;

VÉRIFICATION PRP (CATÉGORIES DE LA CHAÎNE ALIMENTAIRE C, D, G, I & K)

Pour les catégories C, D, G, I et K de la chaîne alimentaire, l’exigence supplémentaire suivante s’applique à ISO22000 : 2018, clause 8.8.1 :

  • L’organisme doit établir, mettre en œuvre et maintenir des inspections de routine (par exemple, mensuelles). inspections du site/contrôles PRP pour vérifier que le site (interne et externe), l’environnement de production et l’équipement de transformation sont maintenus dans un état approprié pour garantir la sécurité alimentaire (condition appropriée pour garantir la sécurité alimentaire).
    La fréquence et le contenu des inspections du site inspections/contrôles PRP du site sont fondés sur le risque, avec des critères d’échantillonnage définis et liés à la spécification technique pertinente.

DÉVELOPPEMENT DE PRODUITS (CATÉGORIES DE LA CHAÎNE ALIMENTAIRE C, D, E, F, I ET K)

Une procédure de conception et de développement de produits doit être établie, mise en œuvre et maintenue pour les nouveaux produits et les modifications apportées aux produits ou aux processus de fabrication afin de garantir la production de produits sûrs et légaux. Cette procédure doit comprendre les éléments suivants :

a) Évaluation de l’impact du changement sur le SGSA en tenant compte de tout nouveau danger pour la sécurité alimentaire (y compris les allergènes) introduit et en mettant à jour l’analyse des dangers en conséquence.
b) Prise en compte de l’impact sur le déroulement du processus pour le nouveau produit et les produits existants et les processus existants.
c) les besoins en ressources et en formation.
d) Exigences en matière d’équipement et de maintenance.
e) La nécessité d’effectuer des essais de production et de durée de conservation pour valider la formulation du produit et les processus capables de produire un produit sûr et de répondre aux exigences du client.

ÉTAT DE SANTÉ (CATÉGORIE DE CHAÎNE ALIMENTAIRE D)

Outre la clause 4.10.1 de l’ISO/TS 22002-6, l’organisme doit disposer d’une procédure permettant de garantir que la santé du personnel n’a pas d’effet négatif sur les opérations de production d’aliments pour animaux.
Sous réserve des restrictions légales dans le pays d’opération, les employés doivent subir un examen médical avant d’être employés dans des opérations en contact avec des aliments pour animaux, à moins que des risques documentés ou une évaluation médicale n’indiquent le contraire. Les examens médicaux supplémentaires, lorsqu’ils sont autorisés, sont effectués selon les besoins et à des intervalles définis par l’organisation.

EXIGENCES POUR LES ORGANISATIONS AYANT UNE CERTIFICATION MULTISITE CERTIFICATION (CHAÎNE ALIMENTAIRE CATÉGORIE A, E, FI & G)

Fonctions centrales

a) La direction de la fonction centrale doit s’assurer que des ressources suffisantes sont disponibles et que les rôles, les responsabilités et les exigences sont clairement définis pour la direction, les auditeurs internes, le personnel technique chargé de réviser les audits internes et d’autres personnel clé impliqué dans le SGSA.

Exigences en matière d’audit interne

a) Une procédure et un programme d’audit interne sont établis par la fonction centrale. couvrant le système de gestion, la fonction centrale et tous les sites. Les auditeurs internes doivent être indépendants des domaines qu’ils auditent et sont désignés par la fonction centrale pour garantir l’impartialité au niveau du site.

b) Le système de gestion, la fonction centralisée et tous les sites sont audités au moins une fois par an ou plus fréquemment sur la base d’une évaluation des risques.

c) Les auditeurs internes satisfont au moins aux exigences suivantes, qui sont évaluées chaque année par l’OC dans le cadre de l’audit :

  • Expérience professionnelle : 2 ans d’expérience professionnelle à temps plein dans l’industrie alimentaire dont au moins 1 an dans l’organisation.
  • Formation : achèvement d’un cours d’enseignement supérieur ou, en l’absence d’un tel cours, avoir au moins 5 ans d’expérience professionnelle dans les domaines de la production ou de la fabrication de denrées alimentaires, du transport et du stockage, de la vente au détail, de l’inspection ou du contrôle ou la mise en application.

Formation :
i. Pour les audits internes norme FSSC 22000, l’auditeur principal doit avoir suivi avec succès un cours de 40 heures sur les audits principaux de SMSA, SMQ ou FSSC 22000.

ii. Les autres auditeurs de l’équipe d’audit interne doivent avoir suivi avec succès un cours d’audit interne de 16 heures portant sur les principes, les pratiques et les techniques d’audit. Cette formation peut être dispensée par l’auditeur principal interne qualifié ou par l’intermédiaire d’un prestataire de formation externe.

iii. Formation au système FSSC couvrant au moins la norme ISO 22000, les prérequis pertinents programmes préalables pertinents basés sur la spécification technique du secteur (par exemple, ISO/TS 22002-x ; PAS-xyz) et les exigences supplémentaires FSSC – minimum 8 heures.

d) Les rapports d’audit interne font l’objet d’un examen technique par la fonction centrale, y compris le traitement des non-conformités résultant de l’audit interne. Les réviseurs techniques de Les réviseurs techniques sont impartiaux et ont la capacité d’interpréter et d’appliquer les documents normatifs du FSSC (au moins ISO 22000, les normes ISO/TS 22002-x et PAS-xy) et les exigences supplémentaires FSSC) et avoir une connaissance des processus et systèmes de l’organisation. systèmes de l’organisation.

e) Les auditeurs internes et les réviseurs techniques font l’objet d’un contrôle et d’un étalonnage annuels de leurs performances. de performance et d’étalonnage. Toute action de suivi identifiée est mise en œuvre de manière appropriée et en temps utile par la fonction centrale. en temps utile et de manière appropriée par la fonction centrale.

LA FSSC 22000 DÉLIVRE SON 15 000E CERTIFICAT – FSSC 22000 ISSUES 15,000TH CERTIFICATE

En mars 2017, la norme FSSC 22000 a franchi une nouvelle étape. Le 15 000e certificat FSSC 22000 a été délivré depuis son lancement en 2009. Outre cette croissance exponentielle du nombre d’organisations certifiées, plus d’une centaine d’organismes de certification dans le monde sont autorisés à certifier des organisations, le système couvre la quasi-totalité de la chaîne d’approvisionnement alimentaire avec sept champs d’application et le système a été continuellement amélioré et mis à jour, ce qui a abouti à la publication récente de sa version 4.0.

EXIGENCES POUR LE PROCESSUS DE MISE À NIVEAU DE LA FSSC 22000 V5- UPGRADE PROCESS

Le Conseil des parties prenantes de la Fondation FSSC 22000 a approuvé un document de mise à niveau sur les exigences du processus de mise à niveau de la FSSC 22000 V5 à partir du 1er janvier 2020. Ce document permet aux organismes de certification (CB), aux organismes d’accréditation (AB) et aux organismes de formation (TO) de se préparer à la nouvelle version du système prévue pour mai 2019. Veuillez cliquer ici pour télécharger le document sur le processus de mise à niveau.

LA FSSC 22000 VERSION 5 OBTIENT LA RECONNAISSANCE DU GFSI BENCHMARKING

Le GFSI a publié la version 7.2 de ses exigences en matière de référenciation en 2018. Dans cette version, une nouvelle exigence a été introduite pour que les auditeurs des programmes de certification reconnus par la GFSI aient passé un examen de connaissances. L’examen est basé sur le contenu des exigences de Benchmarking de la GFSI et a été conçu pour permettre une reconnaissance mutuelle entre les différents propriétaires de programmes de certification reconnus par la GFSI.

Le processus de benchmarking a été lancé en 2019 et comprend deux examens sur dossier et une évaluation des bureaux sur site. Un rapport final d’évaluation comparative a été soumis à un processus de consultation publique d’un mois afin de s’assurer que les commentaires des parties prenantes sont inclus. Le rapport public a confirmé que la force du système FSSC 22000 reste la profondeur de l’examen du programme d’intégrité et l’utilisation des normes ISO internationales.

Les avantages de la Food certification pour votre organisation 

  • Faites reconnaître votre engagement envers la sécurité alimentaire
  • Prouvez votre intégrité dans une industrie difficile
  • Améliorez la confiance des clients dans votre marque

Protégez votre marque et répondez aux exigences de sécurité alimentaire avec le programme FSSC 22000 qui a été mis en place en utilisant les normes en vigueur ISO 22000, ISO 22003 et ISO TS 22002-1. Ce programme a été approuvé par le GFSI (Global Food Safety Initiative) en Février 2010. 

Nos auditeurs experts en sécurité alimentaire peuvent travailler avec vous pour garantir que vos produits sont fabriqués, préparés, emballés, distribués et certifiés selon les normes les plus élevées en matière de sécurité alimentaire.

Normes fssc 22000 PDF télécharger Gratuit en français

Articles connexe :

FSSC22000 : Quelles Sont Les Principaux Changement ?

Qu’est-ce que le système HACCP et a quoi sert il ?

Préparation de la mise en œuvre du plan HACCP | Exemples

Laisser un commentaire

exigences-de-la-norme-fssc-22000