• Post category:Les normes ISO
  • Post comments:0 commentaire
  • Post last modified:janvier 12, 2022
  • Temps de lecture :23 min de lecture
Notez cette article

Cette deuxième édition ISO 22000 version 2018 annule et remplace la première édition (ISO 22000:2005), qui a été révisée techniquement par l’adoption d’une séquence de clauses révisée. Elle intègre également le rectificatif technique ISO 22000:2005/Cor.1:2006.

Table des matières

Définition de la norme iso 22000 version 2018 ?

La norme NF EN ISO 22000 version 2018 a été élaborée conformément à la structure-cadre de l’ISO. Cette nouvelle structure porte le nom de HLS (High Level Structure), une définition plus détailé dans cette article : Introduction à la norme ISO 45001 annexe SL et les différents types audit.

L’objectif de cette structure-cadre est d’améliorer la cohérence entre les normes ISO de systèmes de management. La norme donne donc la possibilité à un organisme d’utiliser l’approche processus, associée au cycle PDCA et à une réflexion fondée sur les risques, pour aligner ou intégrer son propre approche du SMSDA avec les exigences d’autres systèmes de management et normes connexes (Figure 1).

ISO 22000 version 2018
Figure 1 — Illustration du cycle PDCA aux deux niveaux

La famille de la norme ISO 22000

La famille de l’ISO 22000 comprend :

ISO 22000 version 2018 : Systèmes de management de la sécurité des denrées alimentaires – Exigences pour tout organisme appartenant à la chaîne alimentaire.
ISO/TS 22002-1 (2009) : Programmes prérequis pour la sécurité alimentaire – Partie 1 : fabrication des aliments.
ISO/TS 22002-2 (2013) : Programmes prérequis pour la sécurité alimentaire – Partie 2 : restauration.

ISO/TS 22002-3 (2011) : Programmes prérequis pour la sécurité alimentaire – Partie 3 : agriculture.
ISO 22004 (2014) : Systèmes de management de la sécurité des denrées alimentaires – Recommandations pour l’application de l’ISO 22000.
ISO 22005 (2007) : Traçabilité de la chaîne alimentaire – Principes généraux et exigences fondamentales s’appliquant à la conception du système et à sa mise en œuvre.

Présentée sous forme de spécification (« ce qu’il faut faire »), la norme NF EN ISO 22000 version 2018 s’attache au management du système nécessaire pour satisfaire les exigences et assurer la sécurité sanitaire du produit.

Le terme « management » dans le titre de la norme implique que les exigences relatives au système de management de la sécurité des denrées alimentaires ne sont pas uniquement centrées sur l’assurance de la sécurité (HACCP). Elles incluent plus que jamais la nécessité pour un organisme de démontrer son aptitude à satisfaire d’autres exigences.

Cet objectif de satisfaction d’autres exigences est rappelé dans le domaine d’application de la norme NF EN ISO 22000 version 2018.

La norme iso 22000 version 2018 spécifie les exigences relatives à un système de management de la sécurité des denrées alimentaires (SMSDA) pour permettre à un organisme directement ou indirectement impliqué dans la chaîne alimentaire, de :

Domaine d’application :

La norme iso 22000 version 2018 spécifie les exigences relatives à un système de management de la sécurité des denrées alimentaires (SMSDA) pour permettre à un organisme directement ou indirectement impliqué dans la chaîne alimentaire, de:

  • a) planifier, mettre en œuvre, exploiter, maintenir et actualiser un SMSDA fournissant des produits et services qui sont sûrs, conformément à leur utilisation prévue ;
  • b) démontrer sa conformité aux exigences légales et réglementaires applicables en matière de sécurité des denrées alimentaires ;
  • c) évaluer et apprécier les exigences en matière de sécurité des denrées alimentaires établies en accord avec le(s) client(s) et démontrer la conformité à celles-ci ;
  • d) communiquer efficacement sur les questions relatives à la sécurité des denrées alimentaires avec les parties intéressées de la chaîne alimentaire ;
  • e) garantir la conformité avec sa politique déclarée en matière de sécurité des denrées alimentaires ;
  • f) démontrer cette conformité auprès des parties intéressées ;

Nouveautés dus à l’adoption de HLS et les premières tendences

Le Contexte Commercial et les parties intéressées: Le chapitre 4.1

Insistance accrue sur le leadership et l’engagement de la direction: Le chapitre 5.1

Gestion des risques: – Le chapitre 6.1

Focalisation renforcée sur les objectifs en tant que moteurs d’amélioration: ces changements peuvent être trouvés au chapitre 6.2, et au chapitre 9.1 sur l’évaluation des performances.

Exigences étendues liées aux communications: Le chapitre 7.4

Des exigences moins strictes pour le manuel de sécurité alimentaire: – la modification est introduite au chapitre 7.5. Il est toujours nécessaire d’avoir des informations documentées qui doivent être contrôlées pour assurer une protection adéquate (voir la section 7.5.3). L’exigence explicite d’avoir une procédure documentée a été supprimée.

Systèmes de management de la sécurité des denrées alimentaires — Exigences pour tout organisme appartenant à la chaîne alimentaire ISO 22000 version 2018

iso 22000 veriosn 2018

L’adoption d’un système de management de la sécurité des denrées alimentaires (SMSDA) relève d’une décision stratégique de l’organisme qui peut l’aider à améliorer ses performances globales en matière de sécurité des denrées alimentaires. En mettant en œuvre un SMSDA fondé sur la norme iso 22000 version 2018, les bénéfices potentiels pour un organisme sont les suivants:

  • a) aptitude à fournir en permanence des denrées alimentaires sûres et des produits et services conformes aux exigences du (des) client(s) et aux exigences légales et réglementaires applicables;
  • b) prise en compte des risques associés aux objectifs de l’organisme;
  • c) aptitude à démontrer la conformité aux exigences spécifiées du SMSDA système de management de la sécurité alimentaire.

La norme iso 22000 version 2018 utilise l’approche processus, qui intègre le cycle PDCA («PlanDo-Check-Act») et une réflexion fondée sur les risques (voir 0.3.3).

L’approche processus permet à un organisme de planifier ses processus et leurs interactions.

Le cycle PDCA permet à un organisme de s’assurer que ses processus sont dotés de ressources adéquates et gérés de manière appropriée et que les opportunités d’amélioration sont déterminées et mises en œuvre.

La réflexion fondée sur les risques permet à un organisme de déterminer les facteurs susceptibles de provoquer une dérive de ses processus et de son SMSDA par rapport aux résultats attendus, et de mettre en place des mesures de maîtrise afin de prévenir ou de limiter les effets négatifs.
Dans l’iso 22000 version 2018, les formes verbales suivantes sont utilisées:

— «doit» indique une exigence;
— «il convient de» indique une recommandation;
— «peut» indique parfois une autorisation («may» en anglais), ou encore une possibilité ou une capacité («can» en anglais).

Les «NOTES» fournissent des informations destinées à faciliter la compréhension ou à clarifier les exigences dans cette norme.

Principes de la SMSA système de management de la sécurité alimentaire

La sécurité des denrées alimentaires concerne la présence de dangers liés aux aliments au moment de leur consommation (ingestion par le consommateur). Des dangers liés à la sécurité des denrées alimentaires peuvent survenir à n’importe quelle étape de la chaîne alimentaire. Il est donc essentiel de maîtriser les risques de façon adéquate l’intégralité de cette chaîne.

La sécurité des denrées alimentaires est assurée par les efforts combinés de tous les acteurs de la chaîne alimentaire. l’Iso 22000 version 2018 spécifie les exigences d’un SMSDA comprenant les éléments suivants, généralement reconnus comme essentiels:

En outre, elle est fondé sur les principes communs aux normes ISO de systèmes de management. Les principes de management sont les suivants:

  • — orientation client;
  • — leadership;
  • — implication du personnel;
  • — approche processus;
  • — amélioration;
  • — prise de décision fondée sur des preuves;
  • — management des relations avec les parties intéressées.

Approche par processus iso 22000 version 2018

Généralités

iso 22000 veriosn 2018

l’Iso 22000 version 2018 adopte une approche processus lors du développement et de la mise en œuvre d’un SMSDA et de l’amélioration de son efficacité, afin de favoriser la production de produits et services sûrs tout en satisfaisant aux exigences applicables. Comprendre et piloter les processus en interaction comme un système de management, contribue à l’efficacité et l’efficience de l’organisme pour atteindre les résultats escomptés.

L’approche processus s’appuie sur une identification systématique et un management des processus, et de leurs interactions, de manière à obtenir les résultats escomptés conformément à la politique relative à la sécurité des denrées alimentaires et à l’orientation stratégique de l’organisme.

Le management des processus et du système dans son ensemble peut être réalisé en appliquant le cycle PDCA, en lui intégrant globalement une approche s’appuyant sur une réflexion fondée sur les risques visant à tirer profit des opportunités et à prévenir et limiter les résultats indésirables.

Il est essentiel que le rôle et la place de l’organisme au sein de la chaîne alimentaire soient clairement identifiés, afin d’assurer une communication interactive efficace à tous les niveaux de la chaîne alimentaire

Cycle Planifier-Faire-Vérifier-Agir ( Plan-Do-Check-Act cycle )

Le cycle PDCA peut être décrit succinctement comme suit:

Planifier: établir les objectifs du système et ses processus, fournir les ressources nécessaires pour obtenir les résultats, et identifier et traiter les risques et opportunités. Réaliser: mettre en œuvre ce qui a été planifié.

Vérifier: surveiller et (le cas échéant) mesurer les processus et les produits et services qui en résultent, analyser et évaluer les informations et les données issues des activités de surveillance, de mesure et de vérification, et rendre compte des résultats.

Agir: entreprendre les actions pour améliorer les performances, en tant que besoin.

Comme le montre la Figure 1, l’approche processus utilise le concept du cycle PDCA à deux niveaux. L’un couvre le cadre global du SMSDA (Article 4 à Article 7 et Article 9 à Article 10). L’autre niveau (organisation et maîtrise opérationnelles) couvre les processus opérationnels au sein du système de sécurité des denrées alimentaires tels que décrits à l’Article 8. La communication entre les deux niveaux est donc essentielle.

Une réflexion fondée sur le risque

Généralités

Une réflexion fondée sur les risques est essentielle à l’obtention d’un SMSDA efficace. Dans l’iso 22000 version 2018, la réflexion fondée sur les risques est abordée à deux niveaux, organisationnel (voir 0.3.3.2) et opérationnel (voir 0.3.3.3), ce qui est cohérent avec l’approche processus décrite en 0.3.2.

Management du risque organisationnel

Le risque est l’effet de l’incertitude et une telle incertitude peut avoir des effets positifs ou négatifs. Dans le cadre du management du risque organisationnel, un écart positif engendré par un risque peut offrir une opportunité, mais les effets positifs d’un risque ne se traduisent pas tous par des opportunités.

Pour se conformer aux exigences de cette norme, un organisme planifie et met en œuvre des actions face aux risques organisationnels identifiés (Article 6). La prise en compte des risques constitue un support pour améliorer l’efficacité du SMSDA, obtenir de meilleurs résultats et prévenir les effets négatifs.

Analyse des dangers — Processus opérationnels

Le concept de la réflexion fondée sur les risques, qui est basé sur les principes HACCP au niveau opérationnel, est implicite dans l’iso 22000 version 2018.
Les étapes suivantes dans l’HACCP peuvent être considérées comme les mesures nécessaires pour prévenir les dangers ou réduire les dangers à des niveaux acceptables afin de garantir que la denrée alimentaire soit sûre au moment de sa consommation (Article 8).

Il convient que les décisions prises en application de la démarche HACCP soient fondées sur une base scientifique, impartiales et documentées. Il convient que la documentation inclue les principales hypothèses intervenant dans le processus de prise de décision.

Relation avec les autres normes de systèmes de management

La norme iso 22000 version 2018 a été élaboré conformément à la structure-cadre de l’ISO. L’objectif de cette structure-cadre est d’améliorer la cohérence entre les normes ISO de systèmes de management. Elle permet à un organisme d’utiliser l’approche processus, associée au cycle PDCA et à une réflexion fondée sur les risques, pour aligner ou intégrer sa propre approche du SMSDA avec les exigences d’autres systèmes de management et normes connexes.

La norme iso 22000 version 2018 constitue le cœur et le cadre des SMSDA et définit les exigences spécifiques d’un SMSDA pour les organismes intervenant à tous les niveaux de la chaîne alimentaire. D’autres recommandations relatives à la sécurité des denrées alimentaires, spécifications et/ou exigences spécifiques à des secteurs alimentaires, peuvent être utilisées conjointement à ce cadre.

En outre, l’ISO a élaboré une famille de documents associés. Ceux-ci incluent des documents concernant:

  • — les programmes prérequis (série ISO/TS 22002) pour des secteurs spécifiques de la chaîne alimentaire;
  • — les exigences pour les organismes d’audit et de certification;
  • la traçabilité.

L’ISO fournit également des documents d’orientation destinés aux organismes, sur la manière de mettre en œuvre iso 22000 version 2018 et les normes connexes. Des informations sont disponibles sur le site Web de l’ISO.

Les exigences de la norme iso 22000 version 2018 selon la structure de niveau supérieur ( et leur place dans le cycle PDCA) :

Toutes les exigences de cette norme sont génériques et sont destinées à être applicables à toutes les organisations de la chaîne alimentaire, quelles que soient leur taille et leur complexité.

Les organisations qui sont directement ou indirectement directement ou indirectement les producteurs d’aliments pour animaux, les producteurs de denrées alimentaires pour sauvages, les agriculteurs, les producteurs d’ingrédients, les fabricants de produits alimentaires, les détaillants et les organisations qui fournissent des services alimentaires, des services de restauration, des services de nettoyage, etc. des services de restauration, de nettoyage et d’assainissement, des services de transport, de stockage et de distribution et de distribution, les fournisseurs d’équipements, de produits de nettoyage et de désinfection, de matériaux d’emballage et d’autres matériaux en contact avec les aliments.

LES ARTICLES SONT 10 :

  • 1. Domaine d’application
  • 2. Références normatives
  • 3. Termes et définitions
  • 4. Contexte de l’organisme (P)
  • 5. Leadership (P, D, C, A)
  • 6. Planification (P)
  • 7. Support (P)
  • 8. Réalisation des activités opérationnelles (D et P, D, C, A)
  • 9. Évaluation des performances (C)
  • 10. Amélioration (A)

Quelle sont les principales modifications apportées à la norme ISO 22000 vesrion 2018 :

Les principales modifications proposées pour cette norme concernent la structure du document, ainsi qu’une clarification des concepts clés tels que :

  • structure de niveau supérieur
  • cycle PDCA spécifique
  • approche fondée sur les risques
  • le contexte de l’entreprise (enjeux externes et internes)
  • les attentes des parties intéressées 
  • la direction doit faire preuve de leadership et s’engager directement dans la gestion du système de management de la SDA
  • les actions à mettre en place face aux risques et opportunités (Comment Bien identifier les risques et opportunités iso 9001 : 2015 ?)
  • planification et maîtrise opérationnelles
  • situations d’urgence
  • plan de maîtrise des dangers
  • La structure de niveau supérieur : pour faciliter l’intégration de plusieurs normes de système de management au sein d’une même entreprise, la nouvelle version de l’ISO 22000 version 2018 adoptera la même « structure-cadre » (HLS) que toutes les autres normes ISO de système de management ;
  • L’approche fondée sur le risque : la norme inclura désormais une nouvelle approche du risque en apportant un nouvel éclairage sur cette notion ;
  • Le cycle PDCA : la norme donnera des éclaircissements quant au cycle PDCA (Planifier-Réaliser-Vérifier-Agir) en articulant deux cycles distincts : le premier s’appliquant au système de management, et le second aux principes HACCP ;
  • Le processus opérationnel : la norme fera une distinction claire entre certains termes clés tels que les points critiques pour la maîtrise (CCP), les programmes prérequis opérationnels (PRP opérationnels) et les programmes prérequis (PRP).

Les informations documentées – procedures et enregitrements – exigés

  • tenir à jour (maintenir) des informations documentées (procédures)
    • domaine d’application ( article 4.3)
    • politique SDA (article 5.2.2)
    • situations d’urgence (article 8.4.1)
    • analyse des dangers (article 8.5.1.1)
    • matières premières, ingrédients et matériaux (article 8.5.1.2)
    • produits finis (article 8.5.1.3)
    • utilisation prévue (article 8.5.1.4)
    • diagrammes de flux (article 8.5.1.5.1)
    • description des processus (article 8.5.1.5.3)
    • niveaux acceptables des dangers (article 8.5.2.2.3)
    • évaluation des dangers (article 8.5.2.3)
    • prise de décision (article 8.5.2.4.2)
    • exigences externes (article 8.5.2.4.2)
    • mesures de maîtrise (article 8.5.3)
    • plan de maîtrise des dangers (article 8.5.4.1 et 8.5.4.5)
    • limites critiques et critères d’action (article 8.5.4.2)
    • évaluation de la surveillance et de la mesure (article 8.7)
    • logiciels de surveillance et de mesure (article 8.7)
    • corrections (article 8.9.2.1)
    • actions correctives (article 8.9.3)
    • retrait, rappel (article 8.9.5)
  • conserver des informations documentées (enregistrements)
    • enjeux externes et internes (article 4.1)
    • parties intéressées (article 4.2)
    • objectifs du SMSDA (article 6.2.1)
    • assistance experts externes (article 7.1.2)
    • éléments du SMSDA élaborés en externe (article 7.1.5)
    • prestataires externes (article 7.1.6)
    • compétences du personnel (article 7.2)
    • communication (article 7.4.2)
    • d’origine externe (article 7.5.3.2)
    • planification et maîtrise opérationnelles (article 8.1)
    • PRP (article 8.2.4)
    • traçabilité (article 8.3)
    • situations d’urgence (article 8.4.2)
    • diagrammes de flux (article 8.5.1.5.1)
    • identification des dangers (article 8.5.2.2)
    • système de surveillance (article 8.5.4.3)
    • étalonnage et vérification des équipements (article 8.7)
    • vérification (article 8.8.1)
    • correction (article 8.9.2 et 8.9.2.4)
    • évaluation (article 8.9.2.3)
    • actions correctives (article 8.9.3)
    • produits potentiellement dangereux (article 8.9.4.1)
    • évaluation pour la libération (article 8.9.4.2)
    • devenir des produits non conformes (article 8.9.4.3)
    • retrait, rappel (article 8.9.5)
    • surveillance et mesure (article 9.1.1)
    • analyse et évaluation de la performance du SMSDA (article 9.1.2)
    • programme d’audit et résultats d’audit (article 9.2)
    • éléments de sortie de la revue de direction (article 9.3.3)
    • non-conformités (article 10.1.2)
    • mises à jour du SMSDA (article 10.3) 

Iso 22000 version 2018 transition

Les entreprises qui ont obtenue leur certification 2005 doivent désormais passer à la version 2018 avant le 19 juin 2021. À cette date, l’édition 2005 expirera.

Cette révision s’applique aux entreprises du secteur des denrées alimentaires et des aliments pour animaux, quels que soient leurs secteurs, leurs localisations ou leurs tailles. Les organisations doivent se familiariser avec les changements.

Quelles sont les étapes clés pour déployer l’iso 22000 ?

Quelles sont les étapes clés pour déployer l’iso 22000 et comment obtenir la certification iso 22000 ?

Comment devenir certifié

  1. Réfléchissez. Lire les section ci dessous concernant les exigences du programme….
  2. Préparez-vous. Contactez un organisme de certification agréé ISO 22000. …
  3. Certification. Une fois l’audit jugé réussi, l’organisme de certification enregistre le certificat.
  4. Réalisation d’audits de surveillance annuels (dont un audit inopiné tous les trois ans).
  5. Recertification tous les trois ans.

Comment mettre en place la norme iso 22000 ?

Pour plus de détails : Votre guide pour la mise en oeuvre et la certification de la norme iso 22000 2018Quelle Sont 13 étapes De La Mise En œuvre système de management de la sécurité des denrées alimentaires

Qui certifié l’iso 22000 ?

La norme ISO 22000 intègre les principes HACCP et est compatible avec les systèmes de gestion de la qualité ISO 9001, ce qui en fait la base idéale pour la mise en œuvre d’un système de gestion de la sécurité alimentaire complet et rentable. La mise en œuvre de l’ISO 22000 permet d’éviter le coût de multiples audits.

Les systèmes de management de la sécurité des denrées alimentaires basés sur l’ISO 22000 favorisent l’amélioration continue des processus et des performances, ce qui peut aider votre entreprise à devenir plus efficace. Comme l’ISO 22000 est respectée par les gouvernements et les experts en sécurité des denrées alimentaires du monde entier, la certification peut ouvrir votre entreprise à de nouveaux marchés.

La certification ISO 22000 atteste que votre organisme est conforme aux exigences de la norme ISO 22000. AFNOR et un leader du marché internationale de la certification des normes ISO. Cliquez ici pour Consulter le MODE D’EMPLOI VERS LA CERTIFICATION d’AFNOR.

Quelle est la valeur ajoutée de l’ISO 22000 version 2018?

  • Elle instaure un système de management complet pour la sécurité alimentaire.
  • Apporte une dimension internationale.
  • Permet une réduction du nombre de normes et leur harmonisation.
  • Impose une communication structurée et ciblée.
  • Soumet toutes les mesures de maîtrise à l’analyse des dangers.
  • Répond à une attente des industries alimentaires.
  • Comble une lacune entre ISO 9001 et HACCP.
  • Convient à tout type d’entreprise du fait qu’elle impose des résultats et non des moyens.
  • Se base sur une approche système et non produit.
  • Propose des exigences claires, faciles à auditer.
  • Fournit une base de référence à la chaîne alimentaire dans son intégralité.
  • Se concentre sur la maîtrise de l’essentiel.
  • Procure une norme d’audit (et non d’inspection), constituée d’exigences claires.
  • Permet une certification par tierce partie.
  • Permet d’économiser des ressources en réduisant le nombre d’audits redondants.
  • Enfin peut servir de base de référence à des législations nationales.

Pourquoi FSSC 22000 ?

Le système de certification de la sécurité alimentaire FSSC 22000 offre de nombreux avantages aux entreprises actives dans la chaîne d’approvisionnement alimentaire internationale :

  • L’application d’un système de gestion visant manifestement à protéger les risques liés à la sécurité alimentaire à l’intérieur et à l’extérieur d’une organisation.
  • Conformité avec la législation et les règlements pertinents.
  • Satisfaction des exigences des clients, y compris les principaux détaillants et fabricants.
  • Norme internationale acceptée par les acheteurs de produits alimentaires du monde entier.
  • L’application de la norme garantit l’amélioration continue des processus et donc d’une organisation.
  • Le système est reconnu par l’Initiative mondiale pour la sécurité alimentaire (GFSI). La reconnaissance du GFSI démontre que le système répond aux normes les plus élevées au niveau mondial, ce qui entraîne une acceptation internationale de l’industrie alimentaire.
  • Le système est détenu et géré par une fondation indépendante.
  • Optimiser la communication dans la chaîne d’approvisionnement alimentaire en appliquant une norme internationale.
  • Si vous disposez déjà d’une certification ISO 9001, ISO 14001 et/ou ISO 22000, il vous suffit de faire évaluer les exigences supplémentaires pour répondre à la norme FSSC 22000.

Qu’est-ce qu’un prp en haccp ?

En tant que concept de contrôle, il a été introduit par l’ISO dans sa norme de gestion de la sécurité des denrées alimentaires ISO 22000 et est défini comme une mesure de contrôle identifiée par l’analyse des dangers comme essentielle pour maîtriser les risques et la probabilité d’introduction de dangers pour la sécurité des denrées alimentaires et/ou la contamination ou la prolifération de dangers pour la sécurité des denrées alimentaires dans le(s) produit(s) ou dans l’environnement de transformation.

Ce qui est frappant à propos de cette mesure de maîtrise et de sa définition, c’est la confusion quasi universelle des utilisateurs pour la différencier des CCP et des PRP.

En savoir plus sur les CCP et PRP lire l’article : Programmes prérequis PRP HACCP et le management de la sécurité alimentaire

Quels sont les 6 aspects visés par les prp ?

Les 6 aspects visés par le programme prérequis sont :

  • Les locaux: extérieur, bâtiments, installations sanitaires, gestion des déchets, qualité de l’eau etc.
  • Réception/entreposage: réception des matières premières, des ingrédients et des matériaux d’emballage et leur entreposage.
  • Fonctionnement et entretien de l’équipement: conception générale de l’équipement, installation et entretien de cet équipement.
  • Formation du personnel: des bonnes pratiques d’hygiène, contrôles de production, restriction des accès. La question des bonnes pratiques d’hygiène renvoie directement aux programmes prérequis (PRP).
  • Assainissement: programmes d’assainissement, et de lutte contre la vermine.
  • Retrait de produits du marché pour des raisons d’hygiène et de salubrité: système de retrait, lancement du retrait.

Formation iso 22000 version 2018 : En quoi la formation à la sécurité des denrées alimentaires est importante pour vous ? 

La question du management de la sureté des denrées alimentaires a fait les gros titres de nombreux journaux à travers le monde entier au point que toute entreprise choisissant de l’ignorer aura à en subir les conséquences. En obtenant une certification ISO 22000 vous prouverez votre engagement envers la sécurité des denrées alimentaires et au respect des réglementations respectives en matière de sécurité des denrées alimentaires. (site proposant des formation : ( https://pecb.com/fr/education-and-certification-for-individuals/iso-22000). iso 22000 pdf

Télécharger norme iso 22000 pdf version 2018 gratuit – iso 22000 PDF version 2018 afnor : iso 22000 version 2018 pdf free download

Iso 22000 version 2018 ppt

Bibliographie de la norme iso 22000 version 2018

Demander le Fssc 22000 PDF

FSSC 22000 version 5-1

Laisser un commentaire

la certification iso 22000 veriosn 2018 - étape