1/5 - (1 vote)

Le système QSE qualité sécurité environnement signification

Un système de management qualité vise la satisfaction des clients de l’entreprise (ceux qui achètent et/ou qui utilisent les produits) grâce à la conformité des produits et à la maîtrise de ses processus. Engagées dans une logique de progrès continu, les sociétés qui ont mis en œuvre une démarche qualité améliorent en permanence leurs produits, services et activités.

Un système intégré va, au-delà de la fidélisation des clients, rechercher aussi la protection de l’environnement et la sécurité des personnes aux postes de travail.

Si donc un système de management qualité est un système de management qui, au sein d’une entreprise va déterminer et déployer une politique d’amélioration de la satisfaction de ses clients, un système intégré va formuler et mettre en œuvre une politique QSE, orienter l’entreprise dans une logique de maîtrise des risques d’amélioration de ses performances en matière d’environnement, de santé et de sécurité de son personnel.

Il y a donc une évolution dans la notion de client.

Dans le cadre d’une démarche qualité, le client est celui qui achète et/ou qui utilise le produit délivré par l’entreprise, dans le contexte d’un système de management intégré (que nous allons appeler « SMI »), la notion de client, de partie intéressée (groupe de personnes ayant un intérêt dans le fonctionnement ou le succès du SMI) va s’élargir pour englober l’environnement, le personnel au poste de travail, toute personne présente dans l’entreprise…

QSE Trois systèmes de management en un
Trois systèmes de management en un

Qhse c’est quoi ?

Qhse c'est quoi ?

QHSE est un domaine d’expertise technique contrôlant les aspects liés aux risques professionnels au sein de l’entreprise afin de conduire à un système de management intégré.

• Compte tenu des liens entre les différents domaines, le QHSE peut intervenir dans le management de la qualité, le management de la sécurité ou le management environnemental de son entreprise. À ce titre, le chargé QHSE est chargé de veiller à la sécurité du personnel, à sa formation en matière de prévention, au respect des normes de qualité , et à la fiabilité des installations dans l’entreprise.

• Les enjeux des QHSE sont nombreux et font appel à des connaissances transversales qui concernent toute l’entreprise.

Pourquoi faire du qse ?

La mise en œuvre d’un système QSE garantit la prise en compte de la dimension environnementale et sociale dans la recherche de la satisfaction client : il faut satisfaire le client mais pas à n’importe quel prix ! Il faut satisfaire le client, mais en répondant aux exigences de la réglementation, en respectant l’environnement et dans un souci permanent de santé et sécurité des personnes au travail.

Créer une fonction qse

Pour piloter son système QSE créé ou en cours de création, il est nécessaire de remettre à plat l’organisation associée.

Les missions du responsable QSE

Un constat pour démarrer : si la fonction qualité est rattachée naturellement à la direction, il semble évident qu’il en sera de même pour la fonction QSE. Le responsable QSE va dépendre de directement de la direction. Ses tâches sont diverses. Et peuvent être très variées selon la taille et l’activité de la société. Citons-en toutefois quelques-unes :

Des missions liées à la veille et à la définition d’objectifs QSE avec la direction :

  • s’assurer de la prise en compte dans le système des attentes de l’ensemble des parties intéressées,
  • s’assurer de la mise à jour régulière de l’écoute client, de l’analyse des risques sécurité et des impacts environnementaux,
  • assurer la veille réglementaire,
  • être l’interlocuteur des parties intéressées,
  • réaliser des études benchmarking de la concurrence,
  • assurer une veille technologique en lien avec les objectifs QSE.

Celles liées au pilotage et à la déclinaison des objectifs QSE sur les processus :

  • assurer le pilotage du SMI,
  • rendre compte à la direction des résultats,
  • alerter la direction en cas de besoin,
  • organiser les audits QSE internes et externes,
  • remonter à la direction un tableau de bord QSE consolidé et le commenter.

Celles liés à la construction du SMI :

  • créer et piloter un système QSE conforme aux exigences réglementaires et autres exigences légales applicables,
  • mettre en œuvre la politique QSE avec les pilotes de processus,
  • créer les procédures QSE du système et le manuel,
  • aider à la rédaction des autres documents des systèmes QSE (modèles, consignes).

Celles liés à l’animation du SMI :

  • déclencher des actions d’améliorations du SMI,
  • s’assurer de la sensibilisation QSE des collaborateurs,
  • organiser la communication interne et externe.

Le responsable QSE apporte à la direction l’assurance que le système mis en place dans son entreprise lui garantit une maîtrise des risques acceptables. Il aide la direction à exprimer sa politique QSE en lui apportant des données indispensables en terme d’écoute clients, analyse de risques, veille réglementaire. Il lui donne ensuite les éléments de preuves (par le tableau de bord) que cette politique est mise en œuvre et que les objectifs sont atteints.

Son rôle est un rôle aussi d’alerte. La direction sait qu’en cas de dérive (constatée lors des audits ou lors des activités de surveillance) des dispositions sont prévues pour corriger, réagir, évaluer les risques associés et déclencher les actions nécessaires.

Vis-à-vis des managers, le responsable QSE se positionne aussi en ressource ; il aide les pilotes de processus à intégrer dans leur management la dimension QSE fondée sur l’amélioration et la gestion des risques. Il fournit les outils, les méthodes, accompagne et prend progressivement du recul pour laisser aux managers le pilotage de leur processus et l’animation du système QSE. Ainsi, comme un responsable qualité, le manager QSE travaille finalement aussi un peu à sa perte !

Quels sont les objectifs d’un diagnostic qse en entreprise ?

Le diagnostic QSE (Qualité-Sécurité-Environnement) est le travail préalable à toute démarche QSE dans une entreprise. Il permet d’inventorier les dispositions existantes et d’évaluer le niveau de mise en place afin de se donner des objectifs de travail.

Une bonne compréhension de l’environnement de l’entreprise reste fondamentale pour assurer son développement. Il importe d’assurer à la fois une bonne maîtrise de l’information et un suivi continu de la concurrence afin de prévoir avec une avance suffisante les mutations industrielles au sens large.

En effet, le diagnostic des systèmes QSE permet de collecter et de traiter les données via un questionnaire qui s’articule autour de quatre axes :

  • 1) gestion de l’environnement,
  • 2) gestion de la sécurité,
  • 3) gestion de la qualité,
  • 4) gestion du personnel.

La prise en compte de la gestion du personnel permet de tenir compte de l’entité humaine, étant un facteur déterminant pour la réussite de toute stratégie prise par les entreprises.

Quels sont les objectifs et modalités des certifications de la qse iso 9001 iso 14001 iso 45001 ?

Le Système de management Intégré peut être utilisé quand un organisme souhaite :

  • Démontrer son aptitude à fournir régulièrement un produit conforme aux exigences des parties intéressées.
  • Répondre aux exigences d’ordre législatif et réglementaire applicables.
  • Prévenir toutes nouvelles exigences ainsi que les risques liés à ses activités.
  • Éliminer ou réduire au minimum les risques pour la santé et la sécurité au travail liés à ses activités.
  • Identifier les aspects environnementaux résultant de ses activités, produits ou services passés, existants ou planifiés afin de déterminer les impacts environnementaux significatifs.
  • Accroître la satisfaction des parties intéressées par l’application efficace et l’amélioration continue du système de management intégré.

Un Système QSE : Système permettant d’établir et de déployer des objectifs en matière de qualité, d’environnement et de santé/sécurité au travail. Ce système peut inclure 3 sous-parties distinctes : Q+S+E

La mise en œuvre d’un système QSE garantit la prise en compte de la dimension environnementale et sociale dans la recherche de la satisfaction client : il faut satisfaire le client mais pas à n’importe quel prix ! Il faut satisfaire le client, mais en répondant aux exigences de la réglementation, en respectant l’environnement et dans un souci permanent de santé et sécurité des personnes au travail.

Du QSE au système intégré

Ces trois objectifs QSE pourraient être déclinés indépendamment dans l’entreprise, avec 3 responsables travaillant chacun de leur côté :

L’intégration va consister à rassembler les trois organisations Q + S + E en une seule QSE. Un système de management intégré va assembler 3 systèmes totalement compatibles pour un fonctionnement plus efficace.

Ce concept est une réponse naturelle aux besoins des entreprises qui ressentent la nécessité de prendre en compte dans leur mode de management la triple dimension qualité – sécurité – environnement et recherchent une approche globale et cohérente.

Le système de management de la qualité a été souvent le premier à être formalisé dans les entreprises, dès les années 1990, à partir du modèle de la norme ISO 9001. Cette mise en œuvre correspond à une volonté de la direction d’assurer la satisfaction des clients à tous les coups, au choix de ne plus subir la qualité mais de la construire à chaque étape de vie du produit (conception-production-livraison) et au sein de chaque processus clé de l’entreprise.

Des événements médiatisés, une réglementation de plus en plus rigoureuse amènent les entreprises à prendre en compte de manière formelle la sécurité des personnes et le respect de l’environnement.

Ces dimensions sont désormais prises en compte par les directions sous l’impulsion (ou non) de leurs donneurs d’ordre (les aspects Sécurité et Environnement sont de plus en plus fréquents dans les cahiers des charges et les audits d’évaluations clients)

Deux cas se présentent alors :

  • ➣ les entreprises qui ont mis en place des systèmes qualité, sécurité, environnement de manière indépendante ressentent le besoin de fusionner ces trois systèmes, très proches dans leurs principes (logique du PDCA : Plan-do-check-act), formalisation et structure.
  • ➣ les entreprises qui ont déjà en place un système de management qualité et décident d’élargir ce concept à l’environnement et à la sécurité.
principes (logique du PDCA : Plan-do-check-act)

En tout cas quel que soit le point de départ, les entreprises dynamiques revendiquent haut et fort leur engagement QSE, leur responsabilité sociale et sociétale.

Les avantages

Les avantages de l’intégration sont multiples : un système intégré va garantir la prise en compte des aspects qualité-sécurité-environnement dans un souci de rentabilité et de cohérence.

Il s’agit :

  • d’optimiser les ressources : une seule équipe d’auditeurs, par exemple, pour auditer en une seule fois le système intégré plutôt qu’au travers de 3 audits séparés,
  • d’éviter les redondances notamment documentaires : • pourquoi créer pour un poste une consigne sécurité, une consigne de travail et une consigne de contrôle ? • pourquoi proposer aux clients aux parties intéressées 3 manuels ?
  • d’assurer un équilibre permanent dans la prise de décision. On pourrait décider d’une action à impact bénéfique sur un domaine mais négatif sur un autre. L’examen de chaque projet, chaque décision sous les trois angles permet d’éviter ce risque,
  • de faciliter l’appropriation du système par les collaborateurs. Trop d’information n’aide pas forcément à l’implication !

Un système intégré QSE Un seul système cohérent permettant d’établir et de déployer des objectifs en matière de qualité, d’environnement et de santé/sécurité au travail de manière coordonnée

Un système QSE est un premier pas vers le développement durable, dont le concept associe bien trois objectifs : efficacité économique, équité sociale et préservation de l’environnement.

Modalités des certifications de la qse iso 9001 iso 14001 iso 45001 ?

La certification Qualité Sécurité Environnement permet à tout organisme de formaliser la mise en place d’un Système de Management intégré (SMI) basé sur 3 référentiels :

Les principales référentiels pour le management de la qualité, de la santé-sécurité au travail et de l’environnement

L’ISO 9001 : basé sur une approche processus, il place la satisfaction client au cœur de l’organisation :

Elle couvre les divers aspects du management de la qualité et comprend certaines des normes les plus connues de l’ISO. Elles offrent des lignes directrices et des outils aux entreprises et aux organismes qui veulent que leurs produits et services soient constamment en phase avec ce que leurs clients demandent et que la qualité ne cesse de s’améliorer.

Elles offrent des lignes directrices et des outils aux entreprises et aux organismes qui veulent que leurs produits et services soient constamment en phase avec ce que leurs clients demandent et que la qualité ne cesse de s’améliorer. ISO 9001 est la plus connue des normes ISO pour la qualité, mais bien d’autres peuvent encore aider à tirer pleinement avantage d’un système
de management de la qualité et à mettre la satisfaction client au cœur des activités.

L’iso 45001 vise à la prévention des risques professionnels relatifs à la santé et à la sécurité du personnel :

ISO 45001:2018 permet aux organismes de procurer des lieux de travail sûrs et sains, par la prévention des traumatismes et pathologies liés au travail et par l’amélioration proactive de leur performance en S&ST.

ISO 45001:2018 est applicable à tout organisme qui souhaite établir, mettre en œuvre et tenir à jour un système de management de la S&ST afin d’améliorer la santé et la sécurité au travail, de supprimer les dangers et de minimaliser les risques pour la S&ST (y compris les défaillances du système), de tirer profit des opportunités pour la S&ST et de remédier aux non-conformités du système de management de la S&ST liées à ses activités.

L’ISO 45001:2018 vise à aider un organisme à atteindre les résultats escomptés de son système de management de la S&ST. En accord avec la politique de S&ST de l’organisme, les résultats escomptés d’un système de management de la S&ST incluent :

  • a) l’amélioration continue de la performance en S&ST;
  • b) la satisfaction aux exigences légales et autres exigences;
  • c) l’atteinte des objectifs de S&ST.

L’ISO 14001 permet de maîtriser l’impact de vos activités sur l’environnement, de prévenir les incidents en réduisant les risques :

La famille de normes ISO 14000 donne des outils pratiques aux entreprises et aux organisations de tous types qui souhaitent maîtriser leurs responsabilités environnementales.
ISO 14001:2015 et ses normes connexesse concentrent sur les systèmes de management environnemental dans cette optique. Les autres normes de la famille traitent d’aspects spécifiques tels que l’audit, la communication, l’étiquetage et l’analyse du cycle de vie, ainsi que des enjeux environnementaux ayant une incidence sur le changement climatique.

Tous ces référentiels sont compatibles et comprennent des exigences communes. Leur combinaison permet une vision globale de votre entreprise grâce à la mise en place d’un processus d’ensemble cohérent et orienté vers l’amélioration continue.

Il est possible de combiner entre elles d’autres normes dès lors qu’elles ont des bases communes et que les exigences spécifiques à chaque domaine sont respectées. Sont ainsi concernées, par exemple, toutes les normes sectorielles basées sur l’ISO 9001. Elles peuvent être combinées sans aucun problème avec les référentiels iso 45001 et ISO 14001.

Batir Un-Systeme Integre QSE Fichier PDF

Laisser un commentaire

PDF – QSE Définition : qu’est-ce que c’est et à quoi ça sert ?

laghouati

Laghouati Mohame El Amine Ingénieur chargé de la communication